Accusé de viol, l’islamologue Tariq Ramadan dénonce une « campagne de calomnie »

mardi 31 octobre 2017
popularité : 0%

Visé par deux récentes plaintes pour viol, l’islamologue et théologien Tariq Ramadan a réagi pour la première fois le 28 octobre. Il a publié sur sa page Facebook un message qui dénonce une « campagne de calomnie » enclenchée par ses « ennemis de toujours ».
Petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, Tariq Ramadan, 55 ans, bénéficie d’une forte popularité dans les milieux musulmans conservateurs. Il est aussi très contesté, notamment dans les sphères laïques, qui voient en lui le tenant d’un islam politique.
Le théologien suisse, visé depuis le 23 octobre par une enquête à Paris pour « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort », s’exprimait au lendemain de la révélation d’une nouvelle plainte, déposée à Paris le 26 octobre et qui dénonce des faits similaires.
Le récit de cette femme, qui fournit des certificats médicaux à l’appui, fait état de « scènes de violence sexuelle d’une grande brutalité » qui se seraient déroulées dans un grand hôtel de Lyon en octobre 2009.
Tariq Ramadan utilise l’islam pour assouvir ses pulsions sexuelles
Ce témoignage succède à celui d’une ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque : Henda Ayari, 40 ans, a publié ses accusations sur sa page Facebook le 20 octobre, en plein débat autour du harcèlement sexuel dans la société. Elle a depuis été entendue par les enquêteurs sur ces faits qui remonteraient à 2012 à Paris.
7/7





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Processus électoral, le Ministre de l’Intérieur démontre (...)

--------------------------

Déclaration

--------------------------

Elections en Mauritanie : la candidature d’un parti (...)

--------------------------


   Economie  

La Mauritanie célèbre la Journée mondiale de la Population (...)

--------------------------

Migration en Mauritanie, du sécuritaire vers une vision (...)

--------------------------

Crise socio-monétaire Les populations ne veulent plus de (...)

--------------------------


   Social  

Mohamed Lemine Ould Sidi Brahim, un maire à reconduire (...)

--------------------------

Mme Seyide Mint Yenge se distingue parmi les invitées de (...)

--------------------------


   Culture  

Le Festival Hip-Hop Assalamalekoum démarre en trombe (...)

--------------------------

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------

Horizons et Chaab cessent de paraître

--------------------------


   Sport  

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------

Cristiano Ronaldo et le Real, c’est fini

--------------------------