Association Femmes chefs de familles accuse…

mardi 22 novembre 2016
popularité : 0%

« Les violeurs sont les délinquants, les chauffeurs de taxi, les commerçants détaillants, les employeurs, les ouvriers, le groupement en charge de la sécurité routière, les enseignants »
Dans son rapport d’activité présenté vendredi, l’Association Femmes chefs de Familles (AFCF) a crevé l’écran en révélant les auteurs de viols commis sur les femmes dans le pays. Conformément à l’esprit du projet financé par l’Union européenne intitulé : « Briser le Silence, lever les tabous, mieux informer sur les violences basées sur le Genre en Afrique », l’Association a mis à l’index entre autres, les employeurs, les commerçants et surtout, les agents du Groupement en charge de la sécurité routière qu’elle accuse d’être les principaux auteurs de vils commis sur les femmes !
Devant un parterre de journalistes, le conférencier, Me Bezeid, à charge de lire le rapport d’activités, a d’emblée fixé les repères : il s’agit de cas de violences portées sur le genre, enregistrés dans la période 2014 à 2016. Pour le conférencier, 1273 cas de viols ont été enregistrés pour l’année 2014 et 165 cas en 2015 soit 1436 cas de viol exercés sur des victimes innocentes ». Au jour d’aujourd’hui, l’année, l’année 2016 réserverait des surprises, avec une montée en puissance des cas de viols pendant les dix mois de l’année.
Le conférencier devait ensuite répertorier les auteurs des actes de viols qui sont selon lui, les délinquants, les chauffeurs de taxi, les commerçants des détails dans les quartiers, les employeurs, les ouvriers, le groupement en charge de la sécurité routière, les enseignants, etc.
Il devait ensuite préciser en substance que les violences conjugales sont, les plus souvent, présentes dans les milieux aisés de la population mauritanienne même si le phénomène existe dans toute les couches de la population.
Les cas de violence sur le genre sont légion selon le conférencier qui souligna que « 5441 cas de violences ont été exercés sur les femmes dont 2 723 cas en 2014 et 2718 cas pour l’année 2015.
Évoquant les auteurs des actes de violence, l’avocat Maitre Bezeid souligne que pour les violences conjugales c’est souvent les époux, la belle famille.
Parlant des victimes, le rapport lu par le conférencier souligne que c’est souvent des femmes ménagères, des femmes émigrées en Arabie saoudite en quête de travail, des analphabètes ou les femmes rurales.
Faut-il souligner que ce rapport entre dans le cadre du partenariat entre L’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) et l’institut Panos Afrique de l’ouest. Il a été présenté lors d’une cérémonie organisée par l’AFCF à l’issue d’un séminaire de formation visant à mieux intégrer auprès des journalistes, son message sur les violences sur le genre.
Ahmed. B.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------