Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et du développement international

jeudi 19 mai 2016
popularité : 0%

La France salue la décision de la Cour suprême de Mauritanie de libérer MM. Biram Dah Abeid et Brahim Ould Bilal Ramdane.

Nous rappelons notre attachement à la liberté d’expression, d’association et de manifestation pacifique.

Nous encourageons la Mauritanie à poursuivre ses efforts en matière de lutte contre les formes contemporaines d’esclavage, conformément à ses engagements internationaux et aux mesures déjà prises à titre national.

Source : Ambassade de France en Mauritanie





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

La Suède, un partenaire peu connu des acteurs (...)

--------------------------

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------