Femme internationale de la femme rurale : La Mauritanie est de la fête

mardi 17 octobre 2017
popularité : 0%

Dimanche 15 octobre, fête internationale de la femme rurale. La Mauritanie y a été.
Comme l’année dernière, la Mauritanie a fêté hier, 15 octobre, la journée internationale de la femme rurale. L’occasion, pour les services de l’Etat en collaboration avec les institutions internationales étrangères présentes en Mauritanie (FAO, Exfam…) d’organiser à l’hôtel Tfeila de Nouakchott, un atelier à propos. L’occasion pour les séminaristes de revisiter le secteur des femmes rurales et de voir dans quelles mesures, celles-ci peuvent davantage participer au développement du pays. Il faut dire que le thème retenu cette année pour célébrer la femme rurale offre une bonne opportunité d’étude. « Une agriculture adaptable au climat pour l’égalité des genres et l’émancipation des femmes et des filles rurales ».
En fait, de tous temps, les femmes et les filles n’ont cessé de jouet un rôle majeur et de plus en plus reconnu dans la pérennité des foyers et des communautés en zone rurale. Elles constituent une large part de la main d’œuvre agricole, formelle et informelle, et effectuent la grande majorité des tâches domestiques et des soins - activités non rémunérées - au sein des familles et foyers en zones rurales. Elles contribuent aussi de manière significative à la production agricole, à la sécurité alimentaire et à la nutrition, à la gestion des terres et des ressources naturelles et au renforcement des capacités d’adaptation face aux changements climatiques.
Autre fait : les agricultrices sont aussi productives et dynamiques que leurs homologues masculins, mais elles ont moins accès aux terres, au crédit, aux intrants agricoles et aux marchés. Les produits sont souvent vendus moins cher et ne bénéficient que rarement de la valeur ajoutée de l’industrie agroalimentaire.
Des barrières structurelles et des standards sociaux discriminatoires continuent de restreindre le pouvoir de décision et la participation des femmes au sein des foyers et communautés en zone rurale. Aujourd’hui encore, l’accès des femmes et des filles rurales aux moyens de production, aux services publics tels que l’éducation et la santé, aux infrastructures comme l’eau et les services d’assainissement reste inférieur à celui des hommes. Le travail féminin est souvent invisible et non rémunéré et la charge de travail augmente régulièrement.
Les experts réunis ce 15 octobre au Novotel Tfeila de Nouakchott ont eu à réfléchir sur la situation de la femme rurale en Mauritanie et dans le monde. Un document final aura consacré cette rencontre dont les recommandations et les conclusions seront à terme présentés à l’attention des Autorités.

MOMS





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

Demi-finales CAN U20 - Mauritanie Les Mourabitounes en (...)

--------------------------

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------