Fin de la grève de taxis à Nouakchott

mercredi 3 mai 2017
popularité : 0%

Le trafic a repris ce matin à Nouakchott, a constaté un journaliste de cridem qui a visité les principales gares routières de la ville, à l’image de carrefour Madrid, Polyclinique, Medina 3 prés de l’ex-centre culturel irakien et au carrefour BMD.

Les taxis aux couleurs jaune et noir, ont refait surface en grand nombre. Mais la grève aura été des plus pénibles pour les populations de Nouakchott. Tous les faubourgs de la capitale politique mauritanienne, étaient littéralement isolés. C’est là où se concentre 75% de d’un millions d’habitants à Nouakchott.

Nouakchott où commerçants, fonctionnaires, écoliers, étaient affectés. Mardi soir les ministres des transports et son collègue de l’intérieur ont annoncé que les mesures à l’origine de la grève, n’ont pas encore été appliquées.

D’où l’étonnement du ministre des transports Ould Khouna. Nous n’avons immobilisé aucun véhicule. Nous n’avons même pas les carnets du trésor public libellés pour le code de la route reformé. Aussi, les 20.000 d’amende annoncée ne concernent pas les taxis, mais plutôt les véhicules personnels aux vitres teintées a précisé Ould khouna sur les antennes de la tvm service public.

Quand au premier flic de la république, le ministre de l’intérieur, il a tenté de rassurer les citoyens : l’état met tout en œuvre pour préserver la sécurité et la paix sociale . je ne suis pas au courant qu’un citoyen a été atteint a répliqué Ould ahmedou Ould abdallah à l’une des questions du journaliste qui animait le débat.

Les préoccupations du journaliste sont immédiatement illustrées d’images tournées par la chaine. Des images qui contredits les propos du ministre de l’intérieur qui s’est montré d’emblée, rassurant. les ministres ont fustigé les actes de violences , Pillages des biens d’autrui et agressions physiques des citoyens qui n’ont rien avoir avec le problème.

Mais à l’unisson, les ministres de l’intérieur et des transports, ont tenu à lever tout amalgame : aucun chauffeurs de taxis n’a pillé et aucun n’a caillassé ni véhicules, ni passant, selon les membres du gouvernement envoyés par Ould Abdel Aziz s’expliquer sur l’écran de la télévision du service public la TVM. 

Le ministre des transports, a invités les représentants des chauffeurs à se présenter aux services compétents de con département pour d’avantages de précisions.

Par la Rédaction de cridem.org
Cridem





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mali : le référendum reporté à une date ultérieure

--------------------------

Mais où est l’opposition ?

--------------------------

L’émir du Qatar appelle le prince héritier d’Arabie "à des (...)

--------------------------


   Economie  

Sénégal : plus de deux milliards pour les pêcheurs (...)

--------------------------

Mauritania Airlines : Turbulences en vue

--------------------------

Mauritanie : vers une nouvelle loi incriminant la (...)

--------------------------


   Social  

Détenus, battus, humiliés : une vidéo publiée sur les (...)

--------------------------

L’ONU autorise une force du G5 contre le terrorisme au (...)

--------------------------


   Culture  

Festival « LeyaliMedih » a baissé les rideaux

--------------------------

Rencontre entre voyagistes du tourisme et autorités (...)

--------------------------


   International  

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------

Gambie : au 19 janvier, l’Union africaine cessera de (...)

--------------------------


   Médias  

Pêche : la recherche face aux défis d’une gestion durable (...)

--------------------------

Mauritanie : le SJM demande la gestion du Fonds d’aide à (...)

--------------------------


   Sport  

Stade du Ksar : un sit in devant la présidence (...)

--------------------------

Fifa : la justice interne enquêtait sur le rôle (...)

--------------------------