IRA-Mauritanie : Déclaration solennelle

dimanche 26 mars 2017
popularité : 0%

Le 30 juillet 2016, des membres de IRA-MAURITANIE avaient été injustement arrêtes, détenus, juges sommairement aux termes d’une procédure expéditive, condamnes a des peines privatives de liberté et incarcérés à la Maison d’arrêt de Dar Naim d’abord ensuite à Zouerate, une cité minière aux conditions climatiques très difficiles.

Ce qui reste inique et déconcertant dans cet état de fait est que ceux-là n’avaient été condamnés pour une manifestation à laquelle ils n’avaient nullement participe que parce que ce sont de bons militants abolitionnistes engagés pour la promotion des Droits de l’Homme en Mauritanie.

Si certains de leurs camarades avaient été libérés et pour cause, Moussa Bilal Biram et Abdallahi Matalla Salek, condamnes a 3 ans d’emprisonnement ferme assorti d’une année de sursis, continuent de croupir dans les geôles de Bir Moghrein a plus de 1200 km de la Capitale, leur résidence.

Or, il s’agit la d’un camp militaire très retranché, d’accès très difficile pour quels que visiteurs que ce soient, qui fait office de centre de détention pour des condamnés de droit commun de plus de 7ans comme des dangereux délinquants, des narcotrafiquants et autres meurtriers.

C’est en ce lieu et en ce moment que Moussa Bilal Biram et Abdallahi Matalla Salek continuent de purger une peine qui leur est illégalement infligée dans des conditions on ne peut plus indicibles, inhumaines et dégradantes. Humidité, mauvaise aération et autres insalubrités ont concouru à une dégradation inquiétante de leur état de santé.

Au total, cette injustice pénale aggravée par des conditions carcérales inhumaines dépourvues de toutes possibilités de soins conséquents, de visites de familles et de proches et ce, au mépris de la Règle des 59 issue de la Résolution 43/173 des Nations Unies du 9 décembre 1988, interpellent notre conscience, la conscience des cœurs des hommes qui battent.

En conséquence, NOUS,

Biram Dah Abeid, Président de IRA-MAURITANIE ;

les structures dirigeantes de l’Organisation, toutes sections réunies ;

les membres, sympathisants, hommes épris de liberté et de justice ;

Savons d’avance gré aux Hommes et Organisations engagés pour la protection des Droits de l’homme et la promotion des valeurs démocratiques dans le monde de ce qu’ils feront faire en vue d’abréger la souffrance de ces détenus ;

Reconnaissons et estimons à sa juste valeur la Déclaration militante, dans ce cas d’espèce, de Front Line Defenders, du 20 mars 2017 et de toutes les actions menées en l’espèce ;

Exhortons toutes les Organisations gouvernementales notamment les Nations unies, l’Union Européenne, l’Union africaine ainsi que les Organisations non-gouvermentales qui militent en faveur des Droits de l’Homme, les Hommes de bonne volonté, les opinions nationales et internationales à mobiliser leurs potentiels de puissance juridiques et diplomatiques pour la libération, sans condition, de Moussa Bilal Biram et Abdallahi Matalla.

Fait à Nouakchott le 23 mars 2017

La commission de communication

IRA-Mauritanie





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Sénégal : Abdoulaye Wade, le réveil du vieux lion

--------------------------

Mauritanie : Ce qui se passera après le départ (...)

--------------------------

G5 Sahel : « Le Conseil de sécurité peut peut-être réviser (...)

--------------------------


   Economie  

Mauritanie : marathon de l’entrepreneur, 16 projets en (...)

--------------------------

Aménagement de 3.500 nouveaux hectares irrigués en (...)

--------------------------

Les travailleurs de la société française TOTAL en (...)

--------------------------


   Social  

Biram Dah Abeid, militant abolitionniste : « Les noirs (...)

--------------------------

Mauritanie : le HCR assiste "plus de 53 000 réfugiés et (...)

--------------------------


   Culture  

Festival Assalamalekum Dîner de gala pour clore la (...)

--------------------------

Monsieur Mamou Daffé, Président d’Arterial Network : « Il (...)

--------------------------


   International  

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------

Gambie : au 19 janvier, l’Union africaine cessera de (...)

--------------------------


   Médias  

Les partis politiques face aux défis de la rupture

--------------------------

Les ouvrages publics à l’épreuve des eaux stagnantes

--------------------------


   Sport  

Bakary Ndiaye : le défenseur que FC Tevragh-Zeina vient (...)

--------------------------

La Coupe d’Afrique des nations déplacée de janvier à (...)

--------------------------