L’Association « Main dans la Main » organise une journée de fraternisation

mercredi 28 décembre 2016
popularité : 0%

L’Association « Main dans la Main » pour la Culture et le Travail social, a organisé, ce 25 décembre à l’hôtel Chinguitty Palace, une journée de fraternisation sur le thème : « un seul Prophète, une seule communauté ». Plusieurs personnalités dont des journalistes étaient présentes.

Le thème a été animé par l’imam Abdoulaye Sarr, Secrétaire Général de l’Association « Main dans la Main » qui a campé le sujet. Ensuite, Mr Beddou Ould Saleck, président de cette association, a souligné à l’entame de ses propos que, « la fraternisation est l’une des activités les plus importantes de notre association ».

Cet esprit d’ouverture trouve tout son sens dans l’acte que poseront les uns et les autres. « Nous voulons que l’esprit de rencontre, d’échange et de fraternité soit une activité de notre association » a-t-il dit avec insistance afin que « cette idée soit ancrée dans l’esprit de tout le monde, les musulmans de Mauritanie en particulier ».

Selon Beddou Ould Saleck, « la fraternité doit être privilégiée dans nos actes quotidiens ». Et c’est pourquoi, « nous voulons que cet exercice soit pratiqué par tous ». Ce qui a permis à l’imam Sarr, de dire que « l’idéal, c’est de concrétiser cette pratique dans nos actes de tous les jours ».

Car, a-t-il dit, « les musulmans ne sont que des frères » citant des exemples concrets de fraternisation qui ont eu lieu au sein de l’association « Main dans la Main ». « Notre société est malade » regrette-t-il. Car, « la fraternité fait défaut dans nos différentes communautés mauritaniennes », poursuit-il.

L’imam Sarr a déploré l’absence de fraternité dans nos communautés, sans laquelle, « la cohésion sociale ne peut être une réalité » en Mauritanie. « Nous devons donc nous efforcer à poser des actes concrets pour rendre effective la fraternité » a-t-il soutenu indiquant que « les textes coraniques sont là, il suffit de les mettre en pratique ».

Enfin, un exercice de fraternisation a été effectué sous l’égide de l’imam Sarr qui a demandé à tout le monde de poser sur place des actes concrets. Toute l’assistance a passé à l’acte et plusieurs personnes de différentes communautés (les noirs/blancs) se sont fraternisées en se donnant la main et en échangeant des numéros de téléphones.

Tous ces actes ont été consignés dans un registre que l’Association « Main dans la Main », qui compte vérifier pour voir si ces actes de fraternisation sont effectivement mis en œuvre au quotidien. Et que les personnes qui ont posé ces actes, en ont profité pour matérialiser la fraternité.

I.Badiane

Journal Tahalil


Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : l’ancien Président Sidi Abdallahi dénonce le (...)

--------------------------

Explosion d’une grenade à Riad : ouverture d’une (...)

--------------------------

Pont de Rosso : en attendant les CV des cadres (...)

--------------------------


   Economie  

DROIT DE REPONSE

--------------------------

Trois mémorandums d’entente signés entre la Mauritanie et (...)

--------------------------

Mattel : Est-ce le début de la fin ? Acte II

--------------------------


   Social  

IRA-Mauritanie : Déclaration solennelle

--------------------------

Affaire O. M’Khaitir : la cour suprême confirme l’arrêt (...)

--------------------------


   Culture  

En images : à l’affiche à l’ifM, Ziza appelle la jeunesse (...)

--------------------------

Mauritanie : le Quai d’Orsay revoit ses recommandations (...)

--------------------------


   International  

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------

Gambie : au 19 janvier, l’Union africaine cessera de (...)

--------------------------


   Médias  

Lo Gourmo Abdoul : Le Président de la République (...)

--------------------------

Femmes Parlementaires – Tentative d’assassinat : La Tv de (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitoune s’offrent les Diables Rouges

--------------------------

Amical : après le Bénin, la Mauritanie épingle également (...)

--------------------------