L’enfance dans le traitement médiatique L’UNICEF recentre les journalistes

mercredi 5 avril 2017
popularité : 0%

Face au traitement médiatique des questions liées à l’enfance, les défenseurs des droits de cette frange, en particulier l’UNICEF, ont jugé nécessaire de recentrer les journalistes par un rappel aux fondamentaux du métier : éthique et droit de l’enfant. Une session de trois jours, en collaboration avec l’ambassade d’Egypte, vient de s’achever à Nouakchott le 24 mars dernier après trois jours d’atelier.
Les journalistes peuvent se transformer en véritable prédateurs des enfants, au moment où cette frange fragile de la société cherche à en faire des alliés. Cela transparaît dans le traitement médiatique qui ne fait souvent nullement la différence entre les jeunes victimes et leurs agresseurs, allant jusqu’à marquer au fer rouge et parfois à vie, cette jeunesse innocente. Nom, prénom, âge, adresse, photo, de milliers d’enfants victimes de viols, de meurtres, de violences sont ainsi livrés en vrac à une opinion avide de sensationnel, sans compter les images de violence lâchées par des milliers de canaux et qui viennent agresser chaque jour l’enfance jusque dans son intimité.
C’est pour mettre fin à ce gâchis contraire aux principes de la Convention internationale sur le droit de l’enfant (CIDE) de 1989 que l’UNICEF, en collaboration avec l’ambassade d’Egypte à Nouakchott, a organisé une session de trois jours à l’intention d’une vingtaine de journalistes de la presse (écrite, audiovisuel et électronique).
Entre le 22 et le 24 mars, la session animée par Claire Brisset, ancienne du journal français « Le Monde », ancienne de l’UNICEF et consultante internationale, a également impliqué, pour la compréhension du contexte national, quelques doyens de la presse, Abdoulaye Ciré Bâ et Bâ Moussa Sidi, mais également quelques techniciens, Me FatimataMBaye pour les questions juridiques et Pr.Sall Ousmane pour la compréhension psychique des enfants victimes de traumatisme. L’atelier s’est achevé par des exercices pratiques en groupes.
A noter que l’atelier a été ouvert par le Représentant de l’UNICEF en Mauritanie, M.Souleymane Cissé en présence de l’ambassadeur d’Egypte en Mauritanie.
Cheikh Aïdara





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Lettre ouverte du président du PMDE au Président de la (...)

--------------------------

L’UPR se dote enfin de son président et de ses adjoints (...)

--------------------------

Mauritanie - Aziz : La Constitution interdit au (...)

--------------------------


   Economie  

De la Phase 1 à la Phase 2, le Projet SWEDD passe à (...)

--------------------------

Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), (...)

--------------------------

Visite de la presse à la Mine de Tasiast TMLSA à cœur (...)

--------------------------


   Social  

Après son « Prix Courage 2020 », Birame Dah Abeid de (...)

--------------------------

Athéisme, prosélytisme, laïcité…et le silence assourdissant (...)

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Les chefs d’État du G5 Sahel en sommet extraordinaire à (...)

--------------------------

A Nairobi, la Mauritanie participe à l’appel mondial pour (...)

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUE DE PRESSE Kinross publie ses résultats (...)

--------------------------

Mauritanie : l’ambassade du Japon fête le 60e anniversaire de

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------