« LES JEUNES EN PREMIER » une constante du partenariat Mauritanie-UNFPA

jeudi 6 décembre 2018
popularité : 0%

« Nous avons des besoins, des attentes, des ambitions et nous sommes reconnaissant à ceux qui nous écoutent et nous soutiennent ». Une réaction à chaud, le mardi 02 décembre 2018, des jeunes du Centre d’Ecoute et d’Information de Kiffa, en réceptionnant des équipements offerts par le Fonds des Nations Unies pour la Population. Des équipements destinés à améliorer l’offre de services de la santé de la reproduction pour les ado et jeunes au niveau du Centre.

La fourniture de ce matériel entre dans le cadre de l’un des volets du partenariat multiforme entre le Fonds des Nations Unies pour la Populations et le Ministère de la Jeunesse et des Sports et vise à termes l’intégration de services de la santé de la reproduction dans les Centres d’Ecoute et d’Information au niveau du pays. Ces structures dédiées à la promotion de la jeunesse constituent des espaces sures ou les jeunes, filles et garçons, ont accès à un ensemble de services et d’informations qui touchent à des questions vitales pour leur santé, leur épanouissement et leur insertion socioéconomique dans la dynamique de développement du pays. Des sujets tels que le Dividende Démographique, le mariage des enfants, la santé de la reproduction, le maintien des filles à l’écoles, l’emploi, l’immigration, les risques de radicalisation et autres sujets qui interpellent les jeunes, figurent au menu des séances d’éducation, d’échanges, de débats et de conférences animés au niveau des Centres.

La promotion de la jeunesse est l’une des constantes stratégiques des programmes de coopération pays de l’UNFPA avec ses partenaires. Le Directeur Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingué Ngom, auteur de l’initiative « Les jeunes en premiers » l’a rappelé lors de sa récente visite en Mauritanie le 02 novembre 2018. Il avait à cette occasion rencontré des leaders des association de jeunesse pour échanger sur les problématiques qui handicapent le développement du continent et sur le rôle central qui revient aux jeunes pour contribuer à les adresser et les résoudre.

En Mauritanie cet engagement à placer les jeunes au premier rang de l’action de développement a rencontré une volonté politique affirmée et des orientations claires dans ce sens des plus hautes autorités du pays.

Dans ce contexte, de bonnes perspectives sont ouvertes aux Centres d’Ecoute et d’Information des Jeunes pour qu’ils jouent pleinement leur rôle d’encadrement et de formation et pour les partenaires au développement de les accompagner et de les soutenir, ce que fait l’UNFPA depuis une dizaine d’années

BAS





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------