La voix suave de Mamadou Demba Sy s’est éteinte La voix suave de Mamadou Demba Sy s’est éteinte

lundi 5 décembre 2016
popularité : 0%

« Nous n’avons constaté pareil rassemblement que lors de l’inhumation de Abdoul Aziz Sy, l’imam de la mosquée marocaine », a fait remarquer Thierno Ahmed Béchir Bal, imam de la mosquée Atigh de Sebkha. Il y avait du monde et l’émotion était palpable.

Des milliers d’anonymes, journalistes, intellectuels, religieux, acteurs de la société civile, proches et autres ont accompagné Mamadou Demba Sy, ce dimanche 4 décembre, à sa dernière demeure. Sy (38 ans) a tiré sa révérence des suites d’une courte maladie. Des deux rives du fleuve mais aussi du reste de la Mauritanie, Mamadou Demba Sy était apprécié par une importante frange d’auditeurs poularaphones.

En dépit de son jeune âge, il était une légende. Pris d’un malaise le jeudi dernier dans les locaux de Radio Mauritanie, Sy n’a pu assister à la projection, samedi 3 décembre et le 10 prochain à M’Bagne de son œuvre, un film documentaire consacré à Mourtoudo Diop qui avait illuminé le Fouta.

Il y a un an déjà, Mamadou Demba Sy rendait un vibrant hommage au doyen Bal Amadou Tidiane de Radio Mauritanie, lors d’une grande cérémonie à l’arène de l’amitié à Sebkha.

Professionnel, Mamadou Demba Sy a été tour à tour au journal La Tribune, à la télévision de Mauritanie, Radio Mauritanides, à Sahel TV. C’est une voix suave qui s ’est éteinte à jamais plongeant des milliers d’auditeurs dans le deuil. Le Fouta perd une de ses perles rares à la fleur de l’âge.

Mamadou Demba Sy, c’était ce sourire d’un homme jovial, poli, courtois et honnête dans un monde où ses qualités sont si rares. Il s’est investi sans discontinuer pour éclore la culture halpoularren, à travers un engagement sans faille. Il avait mis son talent et sa vie au service de sa communauté et de sa patrie.

Le Fouta continuera à jamais à te pleurer. C’est une perte immense. Nous perdons un jeune confrère. Nous ne t’oublierons jamais. Qu’Allah (SWT) l’agrée dans son saint paradis. Repose en paix cher frère. Dés l’annonce de son décès, un concert d’hommages a déferlé sur la toile.

Pour Kaaw Elimane Bilbassi Touré, porte parole des FPC, « C’est une lourde et une grande perte pour notre patrie. Mamadou représentait cette perle rare, engagée et dynamique dans la pressemauritanienne. Un homme humble, agréable, chaleureux et très sympathique ».

"Le Fouta est en deuil, la voix halpoulareen est partie", abonde Ama Diallo, journaliste à Radio Mauritanie.

C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris la disparition du journaliste émérite Mamadou Demba Sy, écrit le président du MPR. A sa famille éplorée, nous présentons nos condoléances les plus émues.

A sa seconde famille professionnelle, nous lui exprimons toute notre compassion. « On se souviendra longtemps encore de cette silhouette frêle, passionnée par son métier, dont l’humilité n’a d’égale que son désir d’être attentif à l’autre.

On se souviendra également de l’émission qui avait fait les beaux jours d’une radio privée "Kaaldène Gonga", qu’il animait magistralement avec sa consœur, Ami Barane BA.

Nous nous inclinons devant sa mémoire et prions pour le repos éternel de son âme », formule Kane Hamidou Baba.

Pour des fans de Mama Sy (pour les intimes) une voix s ’est éteinte à jamais, les auditeurs pleurent l’ homme de Abdalla Djery. En guise d’hommage, Kidè Souleymane a écrit un poème :

« Les bons s’en vont si vite !

(Hommage à Mamadou Demba Sy)

Le talent et la verve

Sont morts

La chair du verbe

En tout remords.

Il perpétuera son métier

Même dans l’au delà

où il sera le courtier

Entre eux et Allah.

Il n’est pas mort

Et il ne mourra pas

Sachez qu’il dort

Ici mais pas là bas

Il nous parlera encore

Comme il nous parlait hier

De sa voix bien sonore

On l’entendra nous saluer.

Ton ami »

Le Calame





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ahmed Hamza, les raisons d’un long silence

--------------------------

Elections législatives et municipales Pour que chacun (...)

--------------------------

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

--------------------------


   Economie  

Sénégal : Près de 84000 milliards de Francs CFA attendus (...)

--------------------------

De l’or à Chaami !

--------------------------

1500 milliards en infrastructures : Quand l’argent (...)

--------------------------


   Social  

11ème année d’Assalamalekoum, une édition du festival (...)

--------------------------

En attendant de mieux voir, les médecins mettent un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voyage de presse de Binter aux Iles Canaries Joindre (...)

--------------------------

Les ministres de la culture et de l’élevage commentent (...)

--------------------------


   Sport  

CM-2018 : Le Nigeria s’offre l’Islande grâce à un doublé (...)

--------------------------

La Croatie punit l’Argentine et se qualifie pour les (...)

--------------------------