Le Haut- Commissariat aux Réfugiés et l’Organisation Internationale des Migrations ouvrent un nouveau bureau à Nouadhibou

mardi 11 février 2020
popularité : 0%

Le Haut-commissariat aux Réfugiés (HCR) et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), en présence des autorités administratives, plusieurs délégations consulaires et d’acteurs internationaux, ont inauguré mardi 11 février 2020 à Nouadhibou, un nouveau bureau pour renforcer l’assistance accordée aux réfugiés et migrants, selon la note de presse diffusée à l’occasion.

La présence de plusieurs migrants et réfugiés, mais surtout les naufrages constants sur ses côtes dont la dernière tragédie qui a coûté la vie à plus de 62 migrants, font de Nouadhibou, un axe stratégique dans la coopération entre les autorités mauritaniennes, le Haut-commissariat aux Réfugiés (HCR) et l’Organisation Internationale des Migrations (OIM). C’est dans ce cadre que les deux organisations partenaires de la Mauritanie, ont inauguré mardi 11 février 2020, en compagnie du Wali de Dakhlet-Nouadhibou, Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Rare, un nouveau bureau conjoint.

Selon la note de presse parvenue à notre rédaction, ce bureau servira à « renforcer la préparation et la prévisibilité des opérations de sauvetage le long de cette route migratoire ». L’objectif selon les deux organisations, c’est de « mieux soutenir leur coopération avec les autorités mauritaniennes » et de « renforcer leur présence et leurs réponses aux besoins des migrants et des réfugiés de la ville ».

Présents à Nouadhibou depuis quelques années, le HCR et l’OIM ont à leur actif plusieurs actions envers les migrants et les réfugiés. La note de presse conjointe publiée mardi dernier précise que « l’OIM fournit une gamme de services de protection et d’assistance aux migrants vulnérables, notamment une aide alimentaire d’urgence, l’inclusion dans le système de santé national, des activités de protection adaptée aux enfants ainsi que des solutions de retour volontaire assistée et de réintégration ».

Pour sa part, « le HCR prodigue des services de protection aux réfugiés et demandeurs d’asile comme l’aide à l’enregistrement et une assistance de sauvetage qui comprend les servies de soins, d’éducation et de moyens de subsistances  ».

Ces activités sont menées « en étroite collaboration avec les autorités mauritaniennes afin d’améliorer la protection des réfugiés et des personnes relevant de compétences ».

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

Demi-finales CAN U20 - Mauritanie Les Mourabitounes en (...)

--------------------------

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------