Les autorités mauritaniennes retiennent illégalement le passeport du Président de l’IRA Mauritanie, Biram Dah Abeid

mercredi 26 juillet 2017
popularité : 0%

Le 19 juillet dernier, après une tournée de sensibilisation en Europe et aux Etats Unis, Biram Dah Abeid, le Président du mouvement anti-esclavage de l’IRA, est rentré à Dakar (Sénégal) où l’ont rejoint son épouse et ses quatre enfants.

La famille s’apprêtait à répondre à l’invitation privée d’amis en Europe qui les attendaient en août et septembre prochain. Pour ce faire, Biram Dah Abeid avait introduit depuis plusieurs mois déjà la procédure pour la constitution des passeports de ses enfants.

Alors que cette démarche ne prend pas plus de quelques jours, les autorités supérieures de la Mauritanie ont purement et simplement opposé un veto catégorique à la délivrance des passeports des enfants.

C’est alors que Biram Dah Abeid décide d’introduire une demande de visa pour se rendre à La Mecque pour y accomplir le pèlerinage que tout bon musulman se doit de faire un jour dans sa vie. Il charge un ami de se rendre à Nouakchott avec son passeport pour y accomplir les formalités.

Sid’Ahmed a quitté Dakar ce 24 juillet mais arrivé au poste frontière de Rosso, il est arrêté par la police mauritanienne qui vraisemblablement était au courant des contacts téléphoniques entre lui et Biram Dah Abeid. Si Sid’Ahmed a été relaché, la police a confisqué le passeport du Président de l’IRA et a vidé les téléphones de Sid’Ahmed de tous ses contacts.

Biram Dah Abeid quittera ce 26 juillet Dakar pour se rendre à Rosso et tenter d’y récupérer son passeport, auquel cas il poursuivra sa route jusque Nouakchott pour finaliser lui-même la procédure de visa pour le pèlerinage à La Mecque.

Une fois encore, les autorités mauritaniennes n’ont reculé devant rien pour priver, de manière arbitraire et illégale, le Président de l’IRA et sa famille de leurs titres de voyage et notamment de refuser l’octroi de passeports aux enfants.

Les militants de toutes les sections de l’IRA en Europe sont en état d’alerte car rien ne dit que ce 26 juillet, à Rosso, l’escalade de la provocation ne continuera pas pour tenter de museler une voix qui dérange au plus haut point le Président Mohamed Ould Abdel Aziz alors que le pays est aujourd’hui en proie à toutes les contestations.

25 juillet 2017
La Coordination IRA Europe
Coordination IRA Europe





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mohamed O. Maouloud à l’ouverture de la campagne : « les (...)

--------------------------

Le pari ADIL : « nous nous sommes opposés au coup d’état (...)

--------------------------

Ambiance et « bons risques » de la campagne électorale

--------------------------


   Economie  

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------

Le « Poisson de Aziz Du simple au double !

--------------------------


   Social  

Affaire de la balle de Twela Condamnés à six mois de (...)

--------------------------

La Mauritanie et l’extrémisme

--------------------------


   Culture  

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------


   International  

Les observateurs européens aux élections maliennes : « (...)

--------------------------

Mali : Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------