Les créanciéres de Cheikh Aly Ridha continuent leur sit in, dans, cette fois,la mosquée de ce dernier !!!

mercredi 24 juillet 2019
popularité : 0%

Adrar-Info - Après une nuit blanche passée à transporter leurs blessées dans les centres médicaux , suite à leur confrontation violente, hier nuit, avec les policiers ; Rendre visite à d’autres alitées chez elles et coordonner les informations et consignes au travers des audios Whatsapp, les créancières du Cheikh Aly Ridha se sont rendues ce matin, sous les arbres du siège ancien Naftec, qu’elles occupaient hier,pour continuer leur sit in.

Leur surprise fut grande de constater que les policiers ont occupé les lieux et les empêchent strictement de se regrouper. Elles décidèrent alors de se rendre à la mosquée ,qui porte le nom de Cheikh Aly Ridha (mosquée Sidna) sise au quartier « centre émetteur » dans la moughataa de Tevragh Zeina.

Ne voulant pas gêner les prieurs de cette mosquée , elles s’installèrent dans la mahadra (école coranique) adjacente qui se trouve dans l’enceinte de la mosquée.

Décidées à continuer indéfiniment leur protestation jusqu’à payement de leurs créances envers Cheilkh Aly Ridha qui a vendu leurs logements, sans leur verser leur prix d’achat , conformément aux contrats signés avec lui ou ses collaborateurs, elles ont déroulé des nattes, installé des ustensiles de thé et bonbonne de gaz butane et ne semblent pas vouloir quitter de sitôt cet endroit.

On se rappelle qu’en février déjà ,Le club des créanciers du cheikh Aly Ridha bin Mohammed Naji al-Saidi a réitéré son appel aux autorités gouvernementales pour qu’elles interviennent dans la crise de la dette, afin de préserver la paix civile et la sécurité publique dans le pays.

Et qu’il n’y a aucun espoir de résoudre la crise sans ingérence du secteur public représenté par l’autorité au pouvoir (http://adrar-info.net/?p=52556)

Le gouvernement a, jusqu’ici ,affiché un profil bas face à cette, devenue très controversée : « affaire de Cheikh Aly Ridha ».

Par la voix de son porte parole Mohamed Lemine Ould Cheikh qui a refusé, le 30 mars 2018, de commenter la question des dettes du cheikh Aly Ridha Ould Mohammed Naji. Il a contourné la question posée par les journalistes, au sujet de la position du gouvernement par rapport à l’affaire des transactions immobilières par Cheikh Aly Ridha ainsi que l’attitude du gouvernement vis à vis de ses créanciers.( https://adrar-info.net/?p=46194)

Ou par la voie de son ministre des finances qui,lors d’une session parlementaire tenue le 20 juin 2018, a déclaré : « Je répète que le gouvernement n’a rien à voir dans ces transactions, ni à leur début, milieu ou à leur fin, si ce n’est la mise en œuvre de ce qui sera décidé par le pouvoir judiciaire ».( https://www.chezvlane.com/Le-gouvernement-lache-Cheikh-Rida_a8558.html)





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------

CAN U-20, la Mauritanie face au défi Ougandais

--------------------------