Mais, où se trouve donc Ahmed Hamza ?

lundi 20 mai 2019
popularité : 0%

Ahmed Hamza !...Un absent de taille sur l’échiquier politique national ! En effet, ces derniers temps, alors que la scène politique grouille avec la proclamation de candidatures à la présidentielle et de l’entame d’une campagne électorale - qui ne dit pas son nom-, celui-là qui est connu pour son franc-parler, omniprésent sur le terrain politico-social et qui avait habitué l’opinion politique à des actions d’éclat, est brusquement devenu invisible, sourd et aphone.

Le mécène, a-t-il mis fin à ses activités ? Est-il victime d’une déception voire d’un sort qui le clouent au sol ? Est-il tout simplement dégoûté ? A quoi se consacre-t-il dorénavant ? Pourquoi s’abstient-il encore à s’exprimer et à l’occasion, prendre une position politique par rapport aux candidatures à la future présidentielle ?

Nos tentatives à le joindre restées vaines, nous sommes finalement parvenus à recueillir quelques bribes d’informations le concernant auprès de ses proches : Ahmed Hamza se trouverait bien à Nouakchott.

Pas à Famo-Mauritanie où il ne se serait pas rendu depuis près de … six ans et encore moins à son splendide château (l’un des plus beaux édifices de Tevragh Zeina) entièrement fermé depuis qu’il l’a réceptionné il y a …12 ans ! Hamza se confinerait dans ses bureaux de l’Alliance franco-mauritanienne de Nouakchott.

Il faut reconnaître que l’homme pourrait ne pas rencontrer de grandes difficultés dans la vie. Au contraire… Il dispose de réels atouts pour réussir : cordial, franc, rebelle et intègre, l’ancien patron de la ville de Nouakchott est un cousin germain du président Ould Abdel Aziz ; aussi, il est l’une des rares personnalités politiques nationales qui a pu militer farouchement, sans réserve, dans l’opposition et qui a su garder les meilleures relations possibles avec le camp de la majorité présidentielle.

Homme d’affaire de premier plan, membre du Patronat mauritanien, populaire auprès des masses, très engagé au profit de la jeunesse, « véritable personnalité arc-en-ciel » et ancien vice-président du RFD -première formation politique de l’opposition de l’époque- Hamza présentait l’un des meilleurs profils de candidature à la présidentielle de 2014, au nom de son parti, le cas échéant, au nom de l’opposition.

Le pas n’a pas été franchi… Est-ce pour cela qu’il a quitté le RFD peu avant les dernières législatives et qu’il s’est abstenu à exprimer son soutien aux candidats en lice ? Pour nombre d’observateurs, l’homme devrait rebondir à terme.

Politique jusqu’au bout des ongles, sensible au sort des populations, ses dispositions naturelles pour la défense des causes justes et pour la démocratie, devraient finir par le replonger dans la scène nationale.

D’autant que selon son entourage, il entretient d’excellentes relations avec les cinq premiers candidats déclarés à la future présidentielle : Il se considère comme un membre de la famille de Kane Hamidou Baba qui est son frère effectif ; Sidi Mohamed Ould Boubacar qu’il qualifierait d’un des « meilleurs économistes » du pays ; Biram Abeid qu’il appelle cordialement « petit frère au combat noble » ;

Mohamed Ould Maouloud à qui il reconnait des qualités de droiture et d’homme politique avéré, et Mohamed Mahmoud Ould Ghazouany qu’il fréquente et respecte et qu’il juge « essentiel pour la sécurité du pays » eu égard à la situation sécuritaire dans la sous région.

La question qui se pose à présent est de savoir quand reviendra Hamza sur le terrain politique ? Il faut bien le dire, celui qui avait habitué l’opinion à l’engagement dans le combat et la franchise dans le discours mais aussi aux belles campagnes électorales, manque cruellement à la scène nationale.

JOB





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Libération des espaces publics à Nouakchott : une énième (...)

--------------------------

Ould Ghazouany – Ould Abdel Aziz De mal en pis (...)

--------------------------

Vie politique nationale Mais où est passée l’opposition (...)

--------------------------


   Economie  

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------

Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD, la (...)

--------------------------


   Social  

Dernière Plateforme de lutte contre les violences basées (...)

--------------------------

Violences basées sur le genre à Zouerate, un phénomène (...)

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

Les journalistes professionnels mauritaniens tiennent (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------