Mauritanie : Les ressortissant maliens sollicitent IBK pour la suppression de la carte de séjour

dimanche 14 juillet 2019
popularité : 0%

MALIWEB / Ils sont quelques 70 000 maliens qui vivent en Mauritanie dont 50 000 dans le seul camp des réfugiés de Bera. Le reste des Maliens sont repartis entre une dizaine de localités sur le territoire mauritanien. Aujourd’hui en Mauritanie il y a un document qui a vraiment de la côte auprès de tous les étrangers dans ce pays d’accueil c’est bien la carte de séjour. Et les maliens sont encore plus concernés que les autres nationalités de tous les contrôles et souvent de tous les excès.

- Maliweb.net- C’est pour cette raison, les membres du Conseil Supérieur de la Diaspora Malien en Mauritanie se battent depuis un certain temps pour sa suppression envers tous les maliens vivants sur le sol mauritanienne. Car selon eux, les exactions commises en longueur de contrôles intempestifs par les forces de l’ordre sont monnaie courante. Et pourtant il existe une convention en vigueur entre le Mali et la Mauritanie signée le 25 juillet 1963 à Nouakchott par, côté malien, M Mamadou Madeira Keita (Ministre de la Justice) et côté mauritanien par M Baham Ould Mohamed Laghaf, Ministre de la Justice sous la supervision des feus Présidents Modibo Keita et Moktar Ould Daddah. Puis les deux Assemblées Nationales ont ratifié et la Convention est entrée en vigueur la même année. Que nous détenions une copie.

Dans son article 1 de la convention stipule : « les nationaux de chacune des parties contractantes jouissent sur le territoire de l’autre partie contractante des libertés publiques dans les mêmes conditions que ses nationaux. Sont notamment garantis conformément à la Déclaration Universelle des Droit de l’Homme, le libre exercice des activités culturelles, religieuses, économiques, professionnelles, sociales, les libertés individuelles et publiques, telles que la liberté de pensée, de conscience… » Aux termes l’article 3 : « Pourvu qu’ils soient munis des pièces d’identité réglementaire de leurs Etats, les ressortissants des deux parties contractantes circulent librement de part et d’autre de la frontière. Tout ressortissant d’une des parties contractantes peut circuler librement sur le territoire de l’autre Etat, y voyager, y établir sa résidence dans le lieu de son choix et en sortir sans être astreint à un visa ou à une autorisation quelconque de séjour ». Toujours dans la convention l’article 6 stipule « sans préjudice des conventions intervenues ou intervenir entre les parties contractantes, les nationaux de chacune des parties pourront accéder aux emplois publics dans l’autre Etat dans les conditions déterminées par la législation de cet Etat. »

Selon le SG du CSDM/Mauritanie M B Thienta, des maliens et maliennes sont humiliés et bafoués dans leurs droits et expulsés de la Mauritanie dans les conditions infrahumaines avec des menottes aux poings. Ils sont régulièrement jetés à la frontière, à Gogui. S’interroge-t-il à quoi sert cette Convention entre le Mali et la Mauritanie ? Ajout ’il que si ce n’est que la partie malienne qui la respecte. En appuyant les propos de son SG , M Bernard Kamissoko expliquera qu’en République Islamique de la Mauritanie, seuls les ivoiriens et les Gambiens ne connaissent pas autant de tracasseries et ne sont pas refoulés à tout vent. La raison est que les autorités ivoiriennes et gambiennes ont été claires à dire aux autorités mauritaniennes qu’elles sont prêtes à tout moment à appliquer la politique de la réciprocité.

De leur part le CSDM Mauritanie se félicite de l’élection du nouveau Président Mohamecd Ould El Ghazouani et ose espérer avec lui par le souci de contribuer à l’amélioration des relations dites fraternelles et séculaires entre le Mali et la Mauritanie s’engagera à respecter ladite convention dans l’œuvre en vue de la réalisation de l’unité africaine et du bon voisinage. En marge de l’investiture du nouveau Président prévu en début Août où le Président malien prendra part , en cela le CSDM Mauritanie sollicite l’aide du Président IBK auprès des nouvelles autorités mauritaniennes pour leur demander la suppression de la carte de séjour sur les ressortissants maliens au nom de l’amitié sincère qui était entre les deux pères de l’indépendance du Mali, Modibo Keita et de la Mauritanie, Moctar Ould Daddah et aujourd’hui entre IBK et Abdel Aziz.

Mais d’ores et déjà, les membres du CSDM de la Mauritanie se préparent pour accueillir le Président du CSDM M Haidara et sa délégation pour une tournée dans les villes mauritaniennes et de rencontrer les nouvelles autorités administratives…





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

BBC Afrique - Un sondage sorti des urnes...

--------------------------

Daech remporte une victoire en France, radicaliser (...)

--------------------------

Le président Ghazouani a reçu l’ancien candidat aux (...)

--------------------------


   Economie  

Route Nouakchott-Rosso, SOGEA SATOM promet la livraison (...)

--------------------------

Services d’Appui aux Entreprises : un corps de métier à (...)

--------------------------

La Mauritanie compte sur la BAD pour faire décoller son (...)

--------------------------


   Social  

Communiqué de Presse TASIAST FOURNIT UNE AIDE ET UN (...)

--------------------------

Quand Dicko Hanoune s’en prend à Brahim Bilal Ramadan

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

G5 Sahel : un ancien chef d’état-major sénégalais demande (...)

--------------------------

Tunisie : qui sont les deux candidats hors système en (...)

--------------------------


   Médias  

Sahel : à l’ONU, les présidents africains et Guterres (...)

--------------------------

Espagne : Ould Abdel Aziz verbalement agressé par un (...)

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------