Ne pas occulter le peuple !

jeudi 17 juin 2021
popularité : 0%

Contrairement son prédécesseur, le président Ould Ghazouany ne discourt par souvent et partant continue à créer de la confusion et des questionnements au sein de l’opinion.. C’est pourtant un devoir qu’il doit à son peuple e lui parler souvent.
A ce peuple qui devait pourtant être au fait de la réalité, les seules bribes d’informations désormais servies sont celles qui proviennent des conseils de ministres : décrets, mesures personnelles...
Que le chef de l’Etat et les membres de son gouvernement le sachent : le peuple doit être informé de ce qui se trame là-haut. Qu’ils sachent aussi que la réponse aux problèmes de la Mauritanie est plus grande que les contours de quelques petits décrets de circonstances qui ne tombent que pour faire oublier une chose ou préparer le pire.
Aujourd’hui, au-delà de toutes les crises politiques et économiques que nous vivons, c’est la catastrophique situation des populations qui préoccupe.
Cette préoccupation est d’autant plus imposante que rien ne présage du sérieux de la part des autorités pour venir à bout de la tragédie que vivent ces populations ces dernières années : famine, épidémie, pauvreté endémique dans toutes les régions du pays. A Nouakchott, la capitale du pays, la situation est des pires : les prix des produits alimentaires sont continuellement en hausse, la pauvreté s’étend dans les familles, la chômage des jeunes va croissant, le transport public n’est plus fonctionnel...
Et la dernière, est cette recrudescence de l’insécurité qui échappe notoirement aux forces de l’ordre : les individus sont agressés de jour comme de nuit. Désarmés et craignant pour leur sécurité, voire leur vie, ils ne se permettent plus de sortir de chez eux, au-delà du crépuscule.
Il faut vivre le calvaire des Mauritaniens pour se rendre compte combien ils sont futiles les décrets de dénomination ou de démission, les déplacements présidentiels, les rares activités publiques des ministres et le mensonge assourdissant des médias publics !
Il faut vivre dans les quartiers sinistrés d’El Mina, Ryadh, Sebkha, Leghreiga, Socogim PS pour mesurer combien le désarroi est grand et combien la frustration et la déception ont fini par gagner le peuple. Celui-ci n’a plus confiance ni dans son Etat, ni en ceux qui le dirigent. Il a comme l’impression que ceux qui le dirigent se foutent royalement de lui.
Que compte faire l’Etat pour aider les populations à se relever de la pauvreté ? Alors que nous nous acheminons vers une saison d’hivernage qui risque d’être marquée par de fortes pluies, que prévoit l’Etat pour juguler les risques de santé que va générer la tragédie des eaux stagnantes ? Qu’est-ce qu’il peut proposer au chômage des jeunes ?... Des réponses à ces questions ne doivent pas attendre. Elles doivent être présentées ici et maintenant.
En plus de ces réponses, celles qu’attendent tous les citoyens consistent d’abord à bien savoir au-delà, de quoi sera fait demain pour ces milliers de personnes et de familles sans perspectives, savoir pourquoi nos gouvernants, à leur tête le président de la République, nous traitent-ils ainsi, sans égard quelconque ?
Espérons seulement que les réponses à ces questions et à bien d’autres qui préoccupent le peuple, n’interviennent pas par... décret !

OEM





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Pré-campagne présidentielle A quoi joue El Insav (...)

--------------------------

De l’opium du peuple

--------------------------

Dialogue national inclusif est-il définitivement enterré (...)

--------------------------


   Economie  

6ème réunion des ministres des pays membres du SWEDD à (...)

--------------------------

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------


   Social  

Le Vivre-ensemble en voix d’écoles !

--------------------------

Guidimagha, les élus emboitent le pas aux Walis pour (...)

--------------------------


   Culture  

Festival Assalamalekum 2022 : une soirée de gala avec (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum, une 15ème édition sous le sceau (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

Un journaliste devant le Procureur

--------------------------

TMLSA accueille des délégations de Parlementaires (...)

--------------------------


   Sport  

« On ne démissionne pas », Ahmed Ould Yahya face à la (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------