Ould M’Khaïttir connaît son sort mardi

mardi 31 janvier 2017
popularité : 0%

Condamné en première instance à la peine capitale, le jeune Cheikh Ould Mohamed Ould Mkheitir va connaître définitivement son sort mardi prochain. Ce sera au terme de la session de la Cour Suprême de Nouadhibou qui devra rendre son ultime jugement.

Le blogueur Cheikh Ould Mohamed Ould Mkheitir, condamné à mort pour apostasie, devrait connaître son sort demain 31 janvier, dans une décision donnée par la Cour suprême. Partant, la mobilisation est grande de la part des imams et autres érudits aussi bien à Nouakchott qu’à Nouadhibou où sont prévues des manifestations monstres. Il s’agit pour les manifestants, qui seraient des dizaines de milliers de personnes, d’exercer la pression sur le magistrat afin de l’amener à confirmer le jugement en première instance qui selon eux est « conforme aux prescriptions de l’islam ». Lors de la dernière session il y a un mois de cette même cour finalement reportée, une immense foule avait envahi les principales artères de la capitale et s’était même dirigée vers la Présidence de la République menaçant d’escalader les grilles de la Présidence pour faire entre sa voix. N’eût été l’intervention in extrémis de la police anti-émeute qui avait par la suite la journée durant quadrillé les allées menant vers la présidence, les manifestants se raient retrouvés à l’intérieur du Palais présidentiel. Pour la journée de mardi prochain, les manifestants semblent être plus déterminés dans le combat pour faire entendre leurs vues. Pour eux, il n’y a pas à hésiter, l’unique verdict est celui prononcé à travers les règles de l’islam en matière d’apostasie qui consiste à exécuter publiquement le jeune auteur de l’article à caractère blasphématoire envers le prophète de l’Islam (PSL). Celui-là qui a été reconnu le 25 décembre 2014, coupable d’apostasie et condamné à mort par le tribunal de la Cour criminelle de Nouadhibou pour « avoir parlé avec légèreté » du Prophète.
Auront-ils gain de case ? Rien n’est moins sûr. Nombreux sont en effet, les observateurs qui pensent que la pression occidentale – qui défend en la matière le droit à l’expression du condamné- sur le pouvoir mauritanien a été si forte que celui-ci pourrait s’interférer dans le jugement. Prémisses de cet état de fait, l’attitude de l’imam central de la mosquée saoudienne qui a mis fin à son engagement dans les rangs des manifestants et qui a demandé publiquement ces derniers à s’en remettre à la justice qui selon lui est la seule habilitée à se prononcer à propos.
Ce qui est en tout cas sûr, c’est que le Régime mauritanien a décidé d’en finir une fois pour toutes de cette affaire qui pollue l’atmosphère sociale dans le pays depuis près de trois ans.
C.A





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------

Les patrons pour une suppression du visa entre le Maroc (...)

--------------------------


   Social  

Chami : le wali annonce aux orpailleurs que les (...)

--------------------------

« Je suis un nouveau député qui viens avec un nouveau (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Communiqué de Tabital Pulaaku International sur les (...)

--------------------------

Sahara : Horst Kohler devant le Conseil de sécurité le (...)

--------------------------


   Médias  

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------

Communiqué de presse

--------------------------


   Sport  

Foot : la Coupe d’Afrique des nations 2019 attribuée à (...)

--------------------------

Africa Eco Race 2019 – étape 6 : faux départ en (...)

--------------------------