Procès Ould MKhaïttir Vers l’acquittement ?

jeudi 9 novembre 2017
popularité : 0%

Mohamed Ould MKhaïttir, se dirige-t-il vers un acquittement ? Ils sont nombreux ceux qui estiment à Nouakchott que l’issue du procès en appel du blogueur est déjà connue. « Non seulement, il serait acquitté, mais plus, il pourrait bien être exfiltré vers l’étranger ». Ces craintes sont de milliers de manifestants qui ont tenté de s’exprimer dans la rue, mercredi et jeudi dernier, à Nouakchott et Nouadhibou.

Depuis l’entame mercredi dernier du procès en appel de Cheikh Ould M’Khaïttir, les rues de Nouakchott et celle de Nouadhibou refusent du monde. Ils sont nombreux en effet les candidats au soulèvement, qui sont à présent persuadés de l’issue du procès prévu dans la journée de vendredi. Pour tous, le jeune blogueur serait relâché et plus grave, exfiltré vers l’étranger, aux frais d’associations de droits de l’homme d’Europe.
Pour les personnes rencontrées, un tel état de fait trouve ses prémices dans la déclaration mardi dernier de Human Rights Watch qui a affirmé à l’attention de l’opinion internationale et en direction du régime mauritanien, que « les autorités mauritaniennes devraient annuler la condamnation à mort du blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkhaitir et abandonner toutes les accusations portées à son encontre en violation de la liberté d’expression ». Mais il trouve aussi, selon eux, ses prémisses dans l’attitude des Autorités publiques, qui ont mené une vaste campagne de sensibilisation auprès des érudits, pour la culture de la tolérance et le respect des décisions de justice. Pour les manifestants, le président Ould Abdel Aziz aurait finalement décidé de « crever l’abcès » et de délibérer dans cette affaire qui n’a que trop duré ces trois dernières années. Il aurait ainsi jugé qu’il lui est plus facile d’affronter la vindicte populaire nationale que de faire face à ses partenaires étrangers, voire à l’occident dans son ensemble. Et pour mieux classer le dossier, selon toujours, les manifestants, le chef de l’Etat ne s’opposerait pas à une exfiltration de Ould Mkhaïttir qui serait déjà prise en charge par des Ong internationales des droits de l’homme.
En tout état de cause, pour nombre d’analystes, le choix qui a été porté sur la journée de vendredi pour l’annonce du verdict, n’est certainement pas opportun ; ce jour consacrant le journée hebdomadaire de regroupement des fidèles dans les mosquées.
MOM





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : Le parti UFP sanctionne 3 des ses (...)

--------------------------

Le PM présentera la DGP devant le parlement le 1er (...)

--------------------------

Le nouveau président mauritanien installé dans ses (...)

--------------------------


   Economie  

La Mauritanie compte sur la BAD pour faire décoller son (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE

--------------------------

Le Représentant Résident UNFPA au Ministre de l’Economie (...)

--------------------------


   Social  

Conseil National du Dialogue Social : entre l’espoir (...)

--------------------------

Les félicitations du président de la Fondation pour (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Tunisie : qui sont les deux candidats hors système en (...)

--------------------------

La France plaide en faveur du retrait du Soudan de la (...)

--------------------------


   Médias  

Espagne : Ould Abdel Aziz verbalement agressé par un (...)

--------------------------

La réforme du Système des Nations Unies expliquée aux (...)

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------