Save The Children clôt un projet d’appui aux OSC de protection de l’enfance

mercredi 21 août 2019
popularité : 0%

Pendant trente mois (2 ans et demi), Save The Children, en collaboration avec l’ONG ACTION, a restructuré, encadré, formé, appuyé et mis en réseaux une trentaine d’organisations de la société civile dans la cohésion sociale, l’égalité des chances, la protection des jeunes et des enfants dans les neuf Moughataas des 3 Wilayas de Nouakchott.

La cérémonie de clôture du Projet « Appui aux Organisations de la Société Civile pour l’amélioration de leur contribution au Système de Protection de l’Enfance » a eu lieu mardi 20 août 2019 à Nouakchott, en présence de la Coordinatrice de Save The Children en Mauritanie, Mme Stepha Rouichi, du président de l’ONG Action, M.Diagana et de la Représentante du Ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille (MASEF), ainsi que des ONG bénéficiaires.

Ouvrant les travaux, la Représentante du MASEF, a remercié Save The Children pour ses appuis en matériels, en formation et en renforcement des capacités, qu’il n’a cessé d’apporter à son département et à la société civile mauritanienne.

Auparavant, la Coordinatrice de Save The Children, Mme Stepha Rouichi, s’est félicitée de cette cérémonie qui vient clôturer 30 mois de travail dans le renforcement des capacités des ONG de la société civile bénéficiaire de l’appui pour l’amélioration du système de protection de l’enfance mis en œuvre par son institution sur financement de l’Union européenne. Elle a déclaré que cette cérémonie n’est que le commencement d’une nouvelle étape dans la formation des ONG en matière de conception de projets, de rédactions de rapports et de présentation de dossiers éligibles aux financements européens.

Les participants ont suivi par la suite la présentation du bilan des résultats du projet faite par Aïssata Ba, Superviseur du projet OSC. Parmi ces résultats, la mise en place de 3 nouveaux réseaux et leur redynamisation dans les communes couvertes par le système de protection de l’enfance, la signature de 37 alliances entre OSC de niveau 1 (les ONG bénéficiaires) et les OSC de niveau 2. Il s’agit de l’Association mauritanienne pour la santé de la mère et de l’enfant (AMSME) pour les questions liées à la prise en charge des enfants victimes de violence sexuelle, l’Association des femmes chefs de famille (AFCF) pour tout ce qui est droit des enfants, l’ONG Pairs Educateurs pour la sensibilisation et le plaidoyer, et l’ONG Action pour les questions liées aux violences basées sur le genre.

En tout, 322 personnes ont bénéficié directement des formations offertes par le projet dont 135 femmes, et ces derniers ont procédé à la restitution de cette formation dans leurs associations respectives, faisant bénéficier à leur tour les connaissances acquises à 2002 personnes dont 1475 femmes. Ces restitutions ont eu lieu en présence de superviseurs de Save The Children. Un bureau spécialisé a été recruté pour le contrôle des connaissances acquises, notamment dans le domaine du montage de projets et de gestion financière.

Le projet qui vient d’être clôturé qui a permis le financement de 30 microprojets dans le domaine de la cohésion sociale, l’égalité des chances, la protection des jeunes et des enfants a obéi à une logique de financements par cascades selon les lignes directrices de l’Union européenne. Le processus a commencé par un appel à candidature, suivi d’une sélection des dossiers éligibles suivant des critères préalablement exposés aux ONGS candidates lors d’une journée d’explication. Parmi les critères d’éligibilité, le récépissé de reconnaissance, l’existence d’un siège et d’un bureau exécutif de l’association, plus une expérience dans la conduite de projets durant les deux dernières années. Aux termes de ce tri, seuls 17 associations auraient répondu aux critères. Les 13 autres ONG repêchées ont bénéficié d’un recadrage technique avec l’aide des experts de Save The Children pour accéder à l’éligibilité, selon les explications fournies.

En tout, ce sont 7981 enfants qui ont été touchés par le projet, dont 3845 pris en charge en termes d’insertion scolaire, d’offres de kits scolaires, de kits alimentaires, de kits d’hygiène, de formation professionnelle et d’appuis psychologiques.

Cheikh Aïdara





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

BBC Afrique - Un sondage sorti des urnes...

--------------------------

Daech remporte une victoire en France, radicaliser (...)

--------------------------

Le président Ghazouani a reçu l’ancien candidat aux (...)

--------------------------


   Economie  

Route Nouakchott-Rosso, SOGEA SATOM promet la livraison (...)

--------------------------

Services d’Appui aux Entreprises : un corps de métier à (...)

--------------------------

La Mauritanie compte sur la BAD pour faire décoller son (...)

--------------------------


   Social  

Communiqué de Presse TASIAST FOURNIT UNE AIDE ET UN (...)

--------------------------

Quand Dicko Hanoune s’en prend à Brahim Bilal Ramadan

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Tunisie : qui sont les deux candidats hors système en (...)

--------------------------

La France plaide en faveur du retrait du Soudan de la (...)

--------------------------


   Médias  

Sahel : à l’ONU, les présidents africains et Guterres (...)

--------------------------

Espagne : Ould Abdel Aziz verbalement agressé par un (...)

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------