FC TVZ-FC NDB (1-1) : un classico qui a tenu toutes ses promesses

lundi 25 décembre 2017
popularité : 0%

Un but partout ! C’est le score final dans ce classico de fin de tour qui a opposé lundi 25 décembre 2017 sur la pelouse du stade Cheikha Boïdya de Nouakchott, les deux têtes d’affiche du championnat national de football de Mauritanie, le FC Tevragh-Zeina (FC TVZ) et le FC Nouadhibou (FC NDB). Dans un stade archi-comble et en délire, tout au long des palpitantes 90 minutes de jeu.

Jamais le stade Cheikha Boydiya du Ksar n’a reçu autant de monde. Il faut dire que le classico entre les deux clubs phares du championnat national était sur toutes les lèvres, à coup de pub dans les réseaux sociaux et les rares chaines de radio et de télé. A quinze heures déjà, les gradins étaient presque pris d’assaut par un public qui suivra avec nonchalance la première rencontre qui a opposé FC Deuz à Tijikja et qui s’est soldé par la victoire 2 buts à 0 des Tijikjois.

A 16 heures 30, l’arbitre international Lemgheïvry donna le coup d’envoi entre les Oranges de Nouadhibou amené par le coach camerounais Njoya et les Noirs et blancs de TVZ conduit par le doyen des entraîneurs Birama Gaye.

Curieusement, les deux équipes avaient aligné des classements un peu bizarres. Si Nouadhibou avait laissé sur le banc de remplacement son buteur maison, Ely Cheikh Voulani ainsi que le Sahraoui Cheikh El Wely, le premier ayant foulé la pelouse à dix minutes de la fin du match et le second un peu avant, Birama avait lui aussi laissé en rade Yely Diarra au profit du vieux briscard, Almamy Traoré, tout en excluant Karamoko Moussa de l’effectif, alors que Diaw continue de purger sa suspension suite au carton rouge précédemment récolté.

D’emblée de jeu, c’est justement Almamay Traoré qui se fera remarquer par un flagrant antijeu sur le gardien de but de FC NDB, Souleymane Diallo. A 3 minutes du coup d’envoi. Une vilaine agression qui n’avait pas sa raison d’être et hors-contexte. Souleymane qui avait suivi avec rage Almamy sur le terrain, probablement pour le frapper, sera retenu par ses coéquipiers alors qu’il s’effondrait sur le terrain. Tancé par ses partenaires, Almamy se résoudra finalement à venir présenter ses excuses. Une accolade et l’incident fut clos. Heureusement que l’arbitre n’avait pas sorti de carton, préférant jouer à l’apaisement.

A la 16ème minute, TVZ bénéficia d’un coup franc intéressant à l’entrée de la surface de réparation des Stéphanois. Un coup de pied arrêté qui ne donna rien. Il faudra attendre la 16ème minute, pour voir le FC TVZ bénéficier d’un pénalty transformé par Brahim Cheibany. Samba Abdallahi sur le flanc droit avait été rattrapée à la main par l’un des défenseurs de Nouadhibou alors qu’il s’apprêtait à crucifier Souleymane Diallo. Un but à zéro en faveur des Galactiques de la Capitale. Le délire sur le côté droit du stade, là où des dizaines de drapeaux à l’effigie de TVZ balayèrent l’air. Le score en restera là, lorsque l’arbitre siffla la fin de la première mi-temps.

A la reprise, Njoya effectua ses premiers remplacements, avec la sortie de Nana Ousmane et l’entrée de Bekaye Wade puis l’entrée de Cheikh El Wely à la place de Traoré Sallé. Côté TVZ, c’est Cheikhna Varajou qui entrera à la place de Younouss Diallo, puis un peu plus tard, Yelly Diarra à la place d’Almamy Traoré qui n’avait rien vue lors de cette rencontre.

A la 74ème minute, les Stéphanois bénéficièrent d’un dangereux coup franc, à la limite de la surface de réparation. Un coup franc qui se terminera par un cafouillis, Mohamed Salehdine dégageant in extremis une balle qui sera repris du pied par Hassane Boilil. L’égalisation de FC Nouadhibou provoqua une véritable bouffée d’oxygène parmi les supporters alignés côté gauche des gradins. Ils commençaient à s’inquiéter sérieusement.

A partir de là, le jeu s’accéléra. Les coéquipiers de Moulaya Ahmed Khalil dit Bessam, très en deçà de sa forme depuis son retour de Libye, voulait doubler la mise. Ils ont failli y parvenir à la 88ème minute, lorsque le coup franc des vingt-cinq mètres de Cheikh El Wely heurta la barre transversale, alors que Salehdine était battu. Puis, les Stéphanois mirent le pied à l’accélération manquant de marquer à deux reprises sur deux centres décisifs de l’ailier droit de l’équipe, Hassane Boilil. Mais la réception dans la surface de réparation adverse faisait défaut.

C’est finalement sur cette parité de 1 but partout que le match s’achèvera. Le FC Nouadhibou perd par ce nul son fauteuil de leader au profit de Tijikja, nouveau patron du championnat national grâce à sa victoire sur Deuz. Désormais, FC NDB est deuxième, suivi par la Concorde, tandis que le FC Tevragh-Zeina a encore de la peine à s’extirper du milieu du tableau.

Cheikh Aïdara.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------

Discours à la Nation : le Président met en exergue les (...)

--------------------------


   Economie  

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------

La Mauritanie disposée à accueillir une réunion (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------


   International  

Conférence de Marrakech sur la migration Le Roi Mohamed (...)

--------------------------

Le Front Polisario hausse à nouveau le ton avec la (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------

Mauritanie au Cameroun en 2019, contrat rempli pour (...)

--------------------------