Les entraîneurs de basket-ball sur les bancs

mardi 17 octobre 2017
popularité : 0%

107 entraineurs de basket-ball suivront durant deux mois des stages à Nouakchott, Rosso, Boghé, Kaédi, Zouérate et Nouadhibou sous l’égide d’un expert FIBA.

Alliant théorie et pratique, ces séries de stages seront consacrées entra autres à la méthodologie, la planification, l’organisation, stratégies… Donnant le coup d’envoi de ce stage, le président de la FBBRIM Fall Youssouf s’est réjouit, lundi 16 octobre, de la présence d’un expert de grande renommée.

« Le projet visant à envoyer dans notre un expert de la FIBA pour former nos entraineurs date de près de six mois au cours desquels de nombreux échanges ont eu lieu entre la FIBA, la FIBA-Afrique et notre fédération.
La tenue de ce stage fait suite, selon Fall, à une observation faite au cours du championnat 2017 selon laquelle le niveau technique de nos équipes était encore faible même si ces équipes présentaient des potentialités sures, d’où l’idée de rehausser le niveau de nos encadreurs techniques. Notre plan stratégique 2017-2020, prévoit chaque année pour ces derniers, des sessions de formation et/ou de remise à niveau ».

C’est dans ce cadre, la FIBA a mis à la disposition de la FBBRIM un entraineur de haut niveau, sorti d’une des plus prestigieuses écoles de basket-ball dans le monde, l’Ecole de l’ex Yougoslavie, Mr Miodrag Marjanovic, ancien joueur, doté d’une grande expérience d’entraineur dans plusieurs pays africains (Sénégal, Côte d’Ivoire, Gabon, Maroc) et européens.

S’adressant aux stagiaires, le président de la FBBRIM leur a exhorté à faire preuve d’assiduité et enrichir vos connaissances et à profiter de cette « grande opportunité qui leur est offerte à travers ce stage avec formateur, cet entraineur de renommée internationale qui est doté d’une riche et longue expérience qu’il veut partager généreusement et pleinement avec vous ».
Poursuivant, Fall Youssouf a estimé que l’attestation ou le diplôme que les stagiaires recevront à la fin de la formation « n’aura aucune valeur si vous n’êtes pas constamment sur le terrain avec les jeunes. « Oui les compétences sont nécessaires pour un entraineur mais pour faire un bon entraineur, il va falloir pour vous beaucoup de passion, de rigueur, de persévérance et d’humilité dans le travail »,a –t-il précisé non sans citer Ablaye Ly un exemple de dévouement.

Le président de la FBBRIM a salué le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports qui ,dit-il, « s’est fortement engagé à soutenir la fédération dans son projet de relance du basket ball national construit autour des quatre principaux axes stratégiques : une administration moderne et performante est mise en place pour gérer le basket ;les capacités des cadres techniques de la fédération sont renforcées ;les capacités des jeunes talents sportifs sont renforcées ;les infrastructures dédiées au basket-ball sont restaurées, équipées et accrues ».

Membre du comité des sages, Sy Abdoulaye dit Pékos s’est félicité des actions entreprises par la FBBRIM dans le cadre de la formation des cadres et leur a incité à tirer le maximum de profit.

Prenant la parole à son tour, Miodrag Marjanovic a décliné avec modestie son palmarès non sans affirmer que la FIBA s’investit à combler le retard accusé en Afrique grâce à des sessions de formation afin d’arriver à « une unification du travail ». Indiquant qu’il n’y a pas de petits pays en basket ball, Miodrag Marjanovic a convié les stagiaires à un travail rigoureux et à se départir de certains comportements.

Procédant à l’ouverture officielle de ce stage, Diagana Aliou s’est félicité de cette initiative qui permettra aux techniciens nationaux de bénéficier d’un renforcement de capacités qui permettra au basket ball mauritanien de prendre son envol.

Signalons que FBBRIM par l’entremise du directeur technique national Moustapha Keïta a remis un lot de dix ballons à chacun des 14 clubs engagés à participer au championnat national 2018.

Rimsport





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

3ème Congrès d’IRA, une césarienne en période d’exception

--------------------------

La Mauritanie post-2019 recherche leader politique (...)

--------------------------

« Va-t-on laisser les justes, comme Ould Ghadde, (...)

--------------------------


   Economie  

ROSA et SUN-Mauritanie inquiets face à la situation (...)

--------------------------

Gaz Sénégal-Mauritanie : une affaire plus grosse que les (...)

--------------------------

Le nouvel ouguiya Il n’y a pas assez d’argent !

--------------------------


   Social  

Pétition

--------------------------

Marche et répression contre IRA : le président Birame Dah (...)

--------------------------


   Culture  

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------

Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM) (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------