Mauritanie : Les secrets des subventions de la FIFA !

mercredi 1er mars 2017
popularité : 0%

Le président de la FIFA, Gianni Infantino effectuera une visite historique en Mauritanie, ce Mardi 28 Février 2017.

Il est devenu fréquent, pour ne pas dire habituel de voir, à la veille ou durant une compétition de la FIFA ou de la CAF, la sélection mauritanienne se payer une crise en raison de primes impayées, de note d’hôtel non-réglée, ou encore de billets d’avions pas réservés.

Mauritaniefootball.com est rentré en contact avec le cabinet du président de l’organe suprême du football mondial afin de comprendre la face cachée des subventions allouées annuellement et mensuellement à la Mauritanie et nous vous dévoilerons les dessus des cartes.

La FIFA a donnée près 1 million de Dollars à la Fédération mauritanienne en 2016. Comment la Fédération se sert de ces sommes perçues ? La main tendue systématique de la Fédération qui se tourne vers l’État pour gérer toutes les questions liées aux finances.

Depuis 2012 à la demande de la Fédération, le président de la Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz a donné des instructions fermes à son gouvernement, il a ordonné une prise en charge totale des équipes nationales de la Mauritanie et l’État prend en charge le salaire de Corentin Martins 10000€ mensuellement avec une maison et les avantages liées à sa fonction. Comment la Fédération peut vouloir vider les caisses de l’État et du contribuable alors qu’elle a des sommes exorbitantes versées annuellement ou mensuellement sur ses comptes ?. Pour chaque participation à une compétition, la fédération tend la main systématiquement à l’État.

Les sommes versées annuellement par la FIFA

La FIFA verse 500.000 dollars par an dans le cadre du projet goal, une autre somme 500.000 dollars pour les frais de fonctionnement (administration, gouvernance, etc.) ainsi qu’éventuellement des montants supplémentaires pour financer des projets spécifiques. La fédération a perçu en 2016 une allocation pour ses frais de fonctionnement. D’autre part, la FIFA a donné une dotation de 37000 dollars pour une équipe féminine qui n’existe pas et financé la création d’un studio de télévision avec un matériel de dernier cri, l’achat d’un bus, la construction du stade de Zouerate, la réhabilitation du stade de Nouadhibou, celui de l’Académie ainsi que les deux pelouses pour le stade Cheikha Ould Boïdiya de Nouakchott.

Les sommes versées mensuellement par la FIFA

La FIFA prend en charge le salaire de la Réceptionniste, du chargé de la communication de la FFRIM, du Secrétaire Général, du Directeur technique national, de l’entraîneur de l’équipe féminine (emploi fictif ?). Les sommes versées avoisinent les 30.000 dollars mensuellement selon nos informations.

Mais que fait donc la fédération avec l’argent ?

La Fédération subventionne les clubs de première division, prend en charge les primes des arbitres, des techniciens pour l’Académie.Une nouvelle clé de répartition des prix pour le championnat au prorata des places obtenues par chaque club a été adoptée, avec 17.500.000 UM pour le premier, un montant qui décroît crescendo jusqu’aux deux clubs relégables (le 13ème et le 14ème) qui recevront tout de même 5 millions d’UM chacun. La deuxième bonne nouvelle est l’allocation d’un salaire pour les Secrétaires généraux des ligues régionales et le loyer de leur siège.

La FFRIM a également développé, selon Ould Yahya dans l’un de ses discours, plusieurs programmes de formation de haut niveau au profit des cadres administratifs de la fédération, mais surtout en direction des techniciens, notamment les entraîneurs, les arbitres et les médecins sportifs. La FFRIM a pour ambition de « faire du championnat de 1ère division mauritanien, l’un des plus forts du continent et d’inscrire nos équipes nationales parmi les plus performantes au niveau mondial ».

Le gouvernement mauritanien est -il floué ?

Au niveau du Ministère des Sports, nous avons eu confirmation que c’est l’État qui prend en charge tout ce qui a attrait à la sélection. Nous avons voulu en savoir en contactant deux anciens ministres qui sont presque tombés de l’armoire en apprenant les montants de ces dotations annuelles et qu’ils n’étaient pas au courant que la FIFA ou la CAF versent des montants de cette nature à la Fédération sans aucun sérieux contrôle comptable. L’État mauritanien a accordé un milliard et quelques trois cent millions d’ouguiyas de subventions à la FFRIM en 2015 et presque 3 milliards en 2016. Comment la Fédération se sert de ces sommes perçues.

Par Lassana Camara

Mauritanie Football





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Législatives 2018 Ali Abass, le candidat de l’espoir

--------------------------

Elections La CENI, la garantie de la transparence

--------------------------

Un responsable de APP alerte contre « l’effondrement » du (...)

--------------------------


   Economie  

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------

Le « Poisson de Aziz Du simple au double !

--------------------------


   Social  

Affaire de la balle de Twela Condamnés à six mois de (...)

--------------------------

La Mauritanie et l’extrémisme

--------------------------


   Culture  

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------


   International  

Les observateurs européens aux élections maliennes : « (...)

--------------------------

Mali : Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------