La France entérine la fin du franc CFA dans un projet de loi

mercredi 20 mai 2020
popularité : 0%

Le CFA... c’est fini en Afrique de l’ouest !

Le projet de loi français validant la fin du franc CFA a été adopté, mercredi, en Conseil des ministres. La future monnaie de l’Union monétaire ouest-africaine, l’éco, conservera une parité fixe avec l’euro.

Le projet de loi qui entérine la fin du franc CFA a été adopté en Conseil des ministres, mercredi 20 mai, un texte "très attendu" par les pays de l’Union monétaire ouest-africaine, a annoncé la porte-parole du gouvernement français Sibeth Ndiaye.

Ce texte valide la transformation du franc CFA, qui deviendra l’éco en maintenant la parité fixe avec l’euro, ainsi que la fin de la centralisation des réserves de change des États d’Afrique de l’Ouest auprès du Trésor français, a-t-elle souligné.

Cette réforme, a rappelé la porte-parole, résulte de l’accord de coopération signé le 21 décembre 2019 entre Emmanuel Macron et les gouvernements des États membres de l’Union monétaire ouest-africaine, qui avaient annoncé cette réforme historique de la coopération monétaire entre la France et ces États africains devant aboutir à la fin du franc CFA.

"Cette fin symbolique devait s’inscrire dans un renouvellement de la relation entre la France et l’Afrique et écrire une nouvelle page de notre histoire", a déclaré la porte-parole du gouvernement.

Le franc CFA était "perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique", avait déclaré Emmanuel Macron le 21 décembre.

Retrait de la France des instances de gouvernance

La Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France par les détracteurs du franc CFA.

Il a également été décidé le retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente.

La parité fixe avec l’euro du futur éco doit être maintenue. Ce point est appelé à évoluer lorsque la monnaie commune ouest-africaine verra le jour.

La réforme a été négociée tout au long du second semestre 2019 entre la France et les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Elle ne concerne pas pour l’instant les six pays d’Afrique centrale qui utilisent le franc CFA mais forment une zone monétaire distincte.

Avec AFP





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Pré-campagne présidentielle A quoi joue El Insav (...)

--------------------------

De l’opium du peuple

--------------------------

Dialogue national inclusif est-il définitivement enterré (...)

--------------------------


   Economie  

6ème réunion des ministres des pays membres du SWEDD à (...)

--------------------------

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------


   Social  

Violences basées sur le genre, une mission conjointe (...)

--------------------------

Le Vivre-ensemble en voix d’écoles !

--------------------------


   Culture  

Festival Assalamalekum 2022 : une soirée de gala avec (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum, une 15ème édition sous le sceau (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

TMLSA poursuit son partenariat avec le PNBA et remet en (...)

--------------------------

TMLSA reçoit le Ministre de la Fonction publique et du (...)

--------------------------


   Sport  

« On ne démissionne pas », Ahmed Ould Yahya face à la (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------