La Mauritanie ne compte plus de cas positif au Covid – 19 Cacophonie

lundi 20 avril 2020
popularité : 0%

Vendredi 17 avril 2020, le ministre de la Santé annonce que « la Mauritanie ne compte plus de cas positifs suivis du coronavirus » et la levée de la mise en quarantaine pour 13 personnes objet d’un isolement sanitaire. Samedi 18 avril 2020, le directeur général de la santé publique, révèle le reconfinement, pour deux semaines encore, de personnes guéries du coronavirus !
Suffisant pour affoler l’opinion nationale !
Le week-end dernier, deux informations sont tombées qui ont mis une grande partie de l’opinion dans l’expectative : plus de cas de coronavirus dans le pays ! Reconfinement de personnes guéries du covid-19 ! Si ces deux nouvelles ont affolé les populations, c’est parce que la Toile et certains organes de presse ont entretenu la confusion assimilant la disparition du covid-19 à la levée immédiate des restrictions et autres mesures préventives contre la pandémie, après que le président de la République ait souhaité dans un tweet « l’allégement des mesures sur les citoyens ».
Très nombreux furent ceux qui sont restés secoués, voire affolés du fait de la subite situation du pays et qui ont craint que la Mauritanie, à l’occasion, ne crie très vite victoire, en baissant les bras devant une pandémie qui reste un menace. Une crainte d’autant plus grande que vendredi, l’OMS lançait l’alerte, prévenant que « l’Afrique risque fortement d’être le prochain épicentre mondial de la pandémie de Covid-19, du fait de la rapide progression de l’épidémie sur le continent ces dernières semaines, le continent comptant à ce jour plus de 19 000 personnes infectées par le Covid-19 et plus de 1 000 morts dus au virus ».
La Mauritanie, entourée du Maroc, de l’Algérie, du Sénégal et du Mali, -qui font partie des pays africains les plus affectés par le covid-19- et les règles de confinement comme les mesures de fermeture des frontières n’y ayant pas été totalement respectées, la levée des instructions sécuritaires et la mise à terme de la campagne contre la pandémie risquent fort de mener vers un suicide pour un pays qui ne dispose pas de moyens évidents pour circonscrire ce fléau.
Partant de nombreuses voix se sont levées pour maintenir malgré tout, la campagne contre le covid-19. Parmi celles-ci, celle du président de l’UFP qui a déclaré : « le danger est maintenant aux frontières après qu’il était très loin, ce qui demande davantage de prudence et de vigilance, appelant l’Etat à prendre en charge les familles touchées d’une manière ou d’une autre par les mesures préventives en leur apportant l’aide nécessaire en vue de surmonter cette épreuve ». Autre voix, celle du président de APP qui a souhaité « le maintien d’une stricte mobilisation de tous les secteurs même si aucun cas de malade de covid -19 n’est enregistré dans les services de santé ».
Faut-il rappeler que dimanche, la quarantaine a été levée pour 13 personnes objet d’un isolement sanitaire. Ce qui porte à 665 les personnes qui auront quitté l’isolement sanitaire depuis l’annonce de la pandémie du Covid-19 sur un nombre initial de 676 personnes mises en quarantaine au niveau de Nouakchott. Samedi, le reconfinement a été décidé pour deux semaines encore de personnes guéries du Coronavirus et testées négatives à la maladie, après l’annonce officielle la veille du ministère de la santé. Dans la soirée de dimanche, le bulletin du ministère de la Santé a rappelé que « les 7 cas confirmés (4 femmes et 3 hommes) en Mauritanie ont connu des fortunes diverses avec la guérison de six cas et un décès. Le premier cas confirmé de COVID-19 signalé le 13 mars dernier, alors que le seul décès lié au COVID-19 a été annoncé le 30 mars ».
En tout, la Mauritanie aura mis en quarantaine près de 2000 personnes reparties entre les villes de Nouakchott, Nouadhibou, Kaédi, Rosso ; Zoueratt, Boghé et Sélibaby.
NH





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Moustapha Limam Chaavi à Nouakchott, le retour (...)

--------------------------

Moustapaha Limam Chaavi à Nouakchott !

--------------------------

OVID-19 : Macron impose un couvre-feu en Île-de-France (...)

--------------------------


   Economie  

Le plan de relance économique, un choix stratégique pour (...)

--------------------------

Kinross Tasiast remet au Gouvernement mauritanien un (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Social  

HRW réclame la libération d’individus arrêtés pour (...)

--------------------------

Appel à surveiller samedi soir, l’apparition du croissant (...)

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------

Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif (...)

--------------------------


   Médias  

Après la convocation par la police chargée des...

--------------------------

AQMI, après le faste, ils "font" la fête

--------------------------


   Sport  

Match Sénégal – Mauritanie De l’électricité dans l’air (...)

--------------------------

Le Ministère des Sports crée un comité d’appui technique (...)

--------------------------