Le secteur des appareils téléphoniques Une bouffée d’oxygène

mardi 16 février 2021
par  gonga
popularité : 0%

S’il y a à Nouakchott, un secteur qui est resté solide malgré la crise économique et financière née de la pandémie du covid-19, c’est bien celui de la téléphonie. Achats de nouveaux téléphones, crédit, réparations, communications, internet, etc.)
Les propriétaires fonciers du centre-ville ne s’y trompent pas, eux, qui ont transformé leurs résidences en centres commerciaux faits de boutiques de location pour la vente d’appareils téléphoniques et des accessoires. Il faut bien reconnaître que le boom du secteur a eu pour effet d’attirer l’attention d’une race de jeunes très portés sur les affaires depuis la libéralisation de l’économie. Ces golden boys qui rappellent les succès de l’Amérique des années 70-80, ont très vite compris le profit énorme qu’ils peuvent tirer du commerce du portable en exploitant à fond le goût des Mauritaniens pour les nouveautés. C’est sur cette particularité mauritanienne que la nouvelle économie a joué pour faire ses nouveaux riches, mais surtout occuper une jeunesse qui manque d’emploi.

Le Portable à portée de main
Disposer d’un portable est aujourd’hui à la portée de tout le monde. Il suffit de se rendre à la "foire" du portable pour faire son choix à des prix qui défient souvent toute concurrence. L’on dit à ce propos que le prix du Portable à Nouakchott est le moins élevé de la sous-région !
Dans ce marché aux allures de caverne d’Ali Baba, où tout s’achète et se vend, il n’y a souvent ni foi ni loi. Services et abus de confiance font bon ménage. Certains jeunes, sentant le profit qu’on peut tirer d’une telle activité, se sont improvisés "réparateurs" ou "vendeurs" de portables. Ils concurrencent sérieusement les magasins moins informels qui se sont installés tout le long de l’avenue J.F. Kennedy. Pour faire croire au sérieux de ce qu’ils font, les "réparateurs" vous passent en revue tout le jargon de la nouvelle profession : "déclencher une pile", "décodage", "habillage", etc. Le ravitaillement des vendeurs de portables est assuré par des grossistes qui ont pignon sur rue au Marché de la Capitale et qui, faute d’avoir pu drainer la clientèle cible, sont venus vers elle.
Cette nouvelle forme de transaction, née de l’intrusion du grand capital dans l’économie du portable, a entraîné une inflation du prix du mètre carré sur ce terrain situé au centre-ville appelée « Noughta Sakhina ou Point chaud ». L’opération la plus importante concerne la "vente des clefs" d’une place stratégique de 6m2 à 1,5 million d’ouguiyas, ce qui en fait probablement la terre la plus chère à Nouakchott. A côté, l’Avenue Charles De Gaule a battu tous les records de prix du foncier avec des maisons dont le prix est dorénavant estimé au milliard d’ouguiyas !
Ce phénomène inquiète les réparateurs et les petits vendeurs qui voient d’un mauvais œil la "dénaturalisation" de leur activité jusque-là essentiellement tournée vers la survie. Le loyer mensuel de 70 à 500.000 Anciennes ouguiyas qu’ils payent aux responsables des lieux est appelé à augmenter chaque jour suivant le rythme d’activité du marché.
N’Gaïdé Hamath





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Libération des espaces publics à Nouakchott : une énième (...)

--------------------------

Ould Ghazouany – Ould Abdel Aziz De mal en pis (...)

--------------------------

Vie politique nationale Mais où est passée l’opposition (...)

--------------------------


   Economie  

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------

Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD, la (...)

--------------------------


   Social  

Dernière Plateforme de lutte contre les violences basées (...)

--------------------------

Violences basées sur le genre à Zouerate, un phénomène (...)

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

Les journalistes professionnels mauritaniens tiennent (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------