... Savoir profiter

mercredi 24 mars 2021
par  gonga
popularité : 0%

C’est incontestable, avec l’entame du mandat du président Ould Ghazouany, la Mauritanie est bien en train de changer ! Dans quel sens ? On peut gloser longuement sur ce sujet et se demander : par quel bout commence le changement ? Un changement de mentalités est-ce une inversion des valeurs et des normes sociales ? Quelles limites entre la revendication progressiste et le respect des valeurs ?
Il ne faut pas se manger la cuisses dans de pareilles logomachies ! « Brebis qui bêle perd sa goulée ». Moi je ne sais rien des autres, rien surtout des hommes politiques, mais en revanche tout sur ma petite personne. Ainsi, sans fla-fla et sans bric-à-brac idéologique, je rêve de voir mon pays réconcilié, réparé, transformé, épanoui, rajeuni, rayonnant d’égalité, étincelant de progrès, pétillant de prospérité, ruisselant de richesses.
Prétendant à une haute fonction de responsabilité au même titre que tous ceux-là qui ont récemment bénéficié de promotion dans l’administration, si le Destin me privilégiait et que par événement, le communiqué final du conseil des ministres me nommait à la tête d’une grande institution publique, je ne trouverai rien à dire… Eh bien, il faut vivre ! Je n’ai jamais fait vœu de gagner le ciel par la privation et l’abstinence ! Au diable la mortification ! Dans l’ascétisme et la sagesse austère de Pythagore, je ne vois rien qu’une momification. Il faut donc ripailler, bambocher et s’étaler les quatre pattes en l’air !
Directeur général d’une institution publique, est sans nul doute une bonne chose… Refuser ce brevet de fortune, ce don du ciel ? Il faut être alors un dépressif profond pour arriver à ce degré d’originalité. Si j’étais nommé en conseil des ministres, je sais qu’on s’empresserait de me féliciter. Je les vois déjà, mes proches, glissant dans le tuyau de mon oreille qu’ils seront dans ma main, une épée pour tailler et embrocher mes ennemis, une paire d’yeux pour percer les murailles des manigances hostiles, une oreille pour boire toutes les rumeurs, une langue qui crache l’acide barbiturique, un esprit décoré de ruses, de subtilités et de ficelles bref, un bouclier imprenable contre l’adversité.
Je les vois me dire que ces « canaux où coule la puissance » dont parlait Montesquieu (un guerrier lui aussi ) dans l’Esprit des lois, c’est la tribu, c’est le sentiment d’appartenance à un groupe, à une troupe. L’homo estheticus du désert repose sur le plus solide des fondements : les émotions partagées et les liens affectifs ! Au Contrat Social du Citoyen de Genève, ils répondront contrat tribal ! Je sais bien qu’il existe dans ce pays une stricte répartition des tâches, un consensus entre Griot, Guerrier, Forgeron, Kowri, Zawi, Hartani, depuis qu’ils se sont réunis dans ce bled. S’il y a un esprit de domination quelque part, c’est pas ma faute. D’ailleurs, « qui fait l’âne ne doit pas s’étonner si les autres lui montent dessus ! »
Quel privilège, quel talent d’avoir la responsabilité d’une grande institution publique ; genre SNIM, Ports… ! C’est l’ascension sociale assurée avec frémissements de joie et inexprimables ravissements. Soldat Première classe le matin, je serai si je veux maréchal le soir. De Ain Thalh, je passerai demain dans l’un de ces palais de Tevragh Zeina avec grille, parc, jardin, fontaines et bassins. Je distribuerai à la fois les faveurs et les disgrâces. Je tirerai l’oreille à tous les commissaires de police, à tous les préfets, a tous les gouverneurs et le premier qui rechigne, je l’enverrai paître.
A mon passage, on murmurera avec jalousie : c’est le DG ! Ce n’est pas tout. Tu imagines : mordre à la bonne chair, choisir le bon morceau, s’arrondir l’estomac, gagner cent pouces de circonférence, construire des châteaux partout, posséder les plus belles voitures, des milliers chameaux, voyager princièrement, vivre royalement !
Il faut être cliniquement fêlé pour résister à cette royale félicité. C’est certainement ce qui explique que les militants de l’opposition ont dernièrement exprimé au président de la République, leur entière disposition à « participer au développement du pays » et partant, c’est ce qui explique les dernières nominations aux conseils des ministres où une portion du « gâteau Mauritanie » leur est souvent réservée.
Il faut bien reconnaitre que ce pays est par excellence le pays du savoir profiter. Chacun se tient prêt à fondre sur sa proie comme un rapace. Tu trouves le plus honnête de tes concitoyens embusqué derrière la feuillée, se rongeant les doigts d’impatience. Ailleurs, le combat se livre pour le progrès, pour la prospérité, pour la science, au nom de la nation. Ici, il se livre au nom de soi-même et le mauritanien passe ses nuits à chercher le moyen de mordre à quelque chose…
MOS





Commentaires

mercredi 24 mars 2021 à 16h50

Slt MOS !
Vraiment très belle plume ! Rare sont les journalistes pouvant etre aussi riche dans le fond comme dans la forme alliant une très bonne culture générale.
Merci mon cher pour tes pertinents articles.J’espère seulement que tu ne seras pas nommé sinon on perdrait cette précieuse plume.lol



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------

Libération des espaces publics à Nouakchott : une énième (...)

--------------------------


   Economie  

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------

Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD, la (...)

--------------------------


   Social  

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------

Pour 40 Millions MRU, le Commissariat aux Droits de (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

Les journalistes professionnels mauritaniens tiennent (...)

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------