10.000 volontaires d’ici 2024, un programme du Ministère de l’Emploi soutenu par le Système des Nations Unis

mercredi 16 septembre 2020
popularité : 0%

« Nous disposons actuellement de 4.600 volontaires sur l’ensemble du territoire et nous projetons d’en recruter 10.000 au cours de la période 2020-2024 ». Cette déclaration du Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, M.Sid’Ahmed Taleb, prononcée au cours d’une cérémonie organisée dans les locaux de son département lundi 14 septembre 2020, a précédé de peu la signature du Programme National de volontariat pour le Développement Durable en Mauritanie, soutenu par le PNUD, l’UNFPA, l’UNICEF et l’OMS.

Le département de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports a abrité lundi 14 septembre 2020, la cérémonie de signature du partenariat ente le Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, représenté par le Ministre Sid’Ahmed Taleb, et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) par le biais de son représentant, M.Anthony Ngororano, en présence du Représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), SEM. Saidou Kaboré, portant sur le financement de l’ambitieux Programme National de volontariat pour le Développement Durable en Mauritanie.

Ce programme, selon Sid’Ahmed Taleb, est le fruit d’un processus entamé depuis quelques mois et qui aboutit aujourd’hui à la signature des documents de base à travers lesquels le PNUD s’engage à accompagner son département dans la concrétisation de l’engagement du Président Ghazouani. Celui-ci, rappelle-t-il, avait parlé lors de sa campagne présidentielle de son programme « Watanouna » qui repose sur l’engagement citoyen et la nécessité pour la jeunesse de s’impliquer dans le progrès du pays, sa stabilité et sa cohésion sociale.

Cette déclaration a été ponctuée d’une salve d’applaudissements déclenchée par une vingtaine de jeunes volontaires arborant des tuniques jaunes barrées du mot « Watanouna » et qui avaient assisté à la cérémonie. « Ils sont actuellement 4.600 sur l’ensemble du territoire  », précisera le ministre, ajoutant qu’ils sont en train de faire un travail remarquable, en commençant par les campagnes de sensibilisation sur les gestes barrières contre la Covid-19, la distribution de l’aide alimentaire dans les quartiers défavorisés, et depuis l’ouverture des classes, l’encadrement et l’aide des populations dans les zones ravagées par les intempéries, sans compter la veille communautaire, grâce à l’aide de l’UNICEF et de l’OMS dont l’apport a permis, d’après le ministre, d’allouer des allocations à 1.200 jeunes volontaires.

Le ministre s’est félicité du portage par les agences des Nations Unies de cet ambitieux programme qui représente un volet phare dans le programme global du Chef de l’Etat, car il entre, selon lui, dans la conception qu’il à de la jeunesse, laquelle, dira-t-il est complètement déboussolée et sans espoir, confrontée qu’elle est aux défis du chômage, de l’exclusion et de la délinquance, alors qu’elle représente 60 % de la population.

Ce difficile héritage serait ainsi à l’origine du package de projets que le département de l’Emploi serait en train de concevoir et d’exécuter, tel que « Mon Projet-Mon Avenir », le programme « Mon Métier » par la valorisation des métiers, le programme adéquation formation et emploi. « A cela devra s’ajouter, les valeurs de l’engagement citoyen et civique, car une nation qui n’est pas soudée et qui ne promeut pas les valeurs de la participation et de la cohésion sociale ne peut pas aller de l’avant » a-t-il avancé.

Ainsi, selon M.Sid’Ahmed Taleb, « ce programme pour le volontariat et le développement durable vient à point nommé pour concrétiser un des engagements importants du Président de la République et porté par le gouvernement, à savoir le renforcement de l’unité nationale et l’ancrage chez les jeunes de l’esprit d’engagement communautaire ».

Auparavant, le Représentant Résident du PNUD, SEM. Anthony Ngororana, avait salué l’engagement du ministère de l’Emploi en faveur de la jeunesse, notamment dans le renforcement de ses capacités. Selon lui, « ce programme s’inscrit dans les actions prioritaires de la Stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) ainsi que dans le programme du Chef de l’Etat, « Taahoudati ». Il a ajouté que le présent programme pour lequel cette cérémonie de signature est organisée n’est que la suite de la phase pilote exécutée entre 2014 et 2017 entre le défunt Ministère des Affaires Economiques et du Développement et le Programme des Volontaires des Nations Unis et qui avait conduit au recrutement de 55 volontaires qui avaient été dispatchés dans plusieurs institutions dont le programme Tadamoun et le Ministère de la Santé.

Seulement, a-t-il souligné en substance, le présent programme est encore beaucoup plus ambitieux dans son ciblage, dans le nombre de bénéficiaires et dans la responsabilisation de la jeunesse regroupée au sein d’un corps de volontariat. Et d’ajouter que plus de 10.000 jeunes sont ciblés dans ce programme sur l’ensemble du territoire national. L’objectif selon lui est de créer un cadre juridique pour encadrer cette nouvelle orientation, mettre en place un dispositif spécial pour les volontaires, appuyer les structures publiques et les communautés. Cela devrait justifier selon lui, la mobilisation urgente de tous les acteurs dans la riposte contre la pandémie de Covid-19. Il a enfin invité d’autres partenaires à s’impliquer dans ce programme pour couvrir le gap de 2 milliards requis par le programme et permettre de recruter encore plus de jeunes, soulignant que le PNUD et le Programme des Volontaires des Nations Unies participent déjà à hauteur de 55.000 dollars US, soit 1.306.000 MRU.

De son côté, SEM. Saidou Kaboré, Représentant Résident de l’UNFPA, dans le même sillage que son homologue du PNUD, a ajouté que ce programme devrait à termes « contribuer à faire de sorte que la Mauritanie atteigne les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030  ».

Selon lui, « les filles et les garçons sont la cheville ouvrière du développement de tout pays ». S’adressant aux jeunes massés dans la salle, il leur lança, « c’est en cela qu’en jouant le rôle de volontaires, vous êtes le fer de lance, parce que pour être volontaire, il faut d’abord le vouloir, être engagé et pouvoir contribuer dans ce programme dans l’atteinte de l’ensemble des objectifs, notamment participer à sauver des vies et participer au développement du pays ».

Avaient assisté à la cérémonie, le staff du Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, dont le Secrétaire général du Ministère, ainsi que les staffs du PNUD et de l’UNFPA.

Témoignages de jeunes volontaires

Youma Mint Alioune de Teyarett

« Ce programme est très important pour nous les jeunes, en ce sens qu’il nous permet de renforcer nos capacités, nous montre une nouvelle voie de participation à l’œuvre commune, nous donne conscience surtout que nous sommes utiles et que nous pouvons autrement participer au développement de notre pays d’une manière bénévole et désintéressée. Il nous a surtout appris que l’argent n’est pas tout et que le don de soi surclasse tout, car personnellement le sentiment du devoir accompli et la satisfaction que je lis chez ceux à qui nous apportons de l’aide est pour moi la plus belle des récompenses ».

Houceine Ould Cheikh

« Ce programme nous a permis de nous engager dans des actions utiles, telles les campagnes de sensibilisation que nous avons menées auprès des populations pour leur apprendre les gestes barrières contre la pandémie du Covid-19, ainsi que les autres actions que nous avons menées auprès des communautés comme la distribution des denrées alimentaires aux familles pauvres éprouvées par le confinement, Ce programme nous a surtout appris le sens de l’engagement citoyen et civique, l’amour de la patrie et l’importance de la solidarité sociale. Nous souhaitons seulement que le ministère de l’Emploi consolide cette expérience et que les partenaires poursuivent leur généreux appui ».

Cheikh Aïdara





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Moustapha Limam Chaavi à Nouakchott, le retour (...)

--------------------------

Moustapaha Limam Chaavi à Nouakchott !

--------------------------

OVID-19 : Macron impose un couvre-feu en Île-de-France (...)

--------------------------


   Economie  

Le plan de relance économique, un choix stratégique pour (...)

--------------------------

Kinross Tasiast remet au Gouvernement mauritanien un (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Social  

HRW réclame la libération d’individus arrêtés pour (...)

--------------------------

Appel à surveiller samedi soir, l’apparition du croissant (...)

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------

Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif (...)

--------------------------


   Médias  

Après la convocation par la police chargée des...

--------------------------

AQMI, après le faste, ils "font" la fête

--------------------------


   Sport  

Match Sénégal – Mauritanie De l’électricité dans l’air (...)

--------------------------

Le Ministère des Sports crée un comité d’appui technique (...)

--------------------------