Campagne de sensibilisation sur la Covid-19 Contribuer à circonscrire la pandémie

dimanche 20 septembre 2020
popularité : 0%

À l’instar nombre de pays, la Mauritanie s’est trouvée confrontée, dès le premier trimestre 2020, au virus de la COVID-19, avec un premier cas enregistré le 13 mars 2020.
Malgré les gigantesques efforts consentis par le gouvernement dans la riposte à la pandémie, celle-ci est longtemps restée un cauchemar pour les populations.
Conscients du rôle qu’ils doivent jouer face à une telle situation, les organisations de la société civile, les acteurs au développement et à l’action humanitaire ont multiplié les initiatives afin de contribuer à la lutte contre la pandémie, tous étant persuadés que la solution pour parvenir à la victoire, résidait dans l’engagement collectif.
C’est dans ce contexte que le Réseau des journalistes mauritaniens des droits de l’homme (RJMDH), en partenariat avec l’UNICEF, a initié une campagne de sensibilisation d’envergure sur les mesures préventives dans la lutte contre la COVID-19 à Nouakchott, épicentre de la pandémie dans le pays.
Cette action citoyenne, conduite de manière soutenue, trois semaines durant (29 mars 2020-21 avril 2020) dans les trois willayas de la capitale, a profité à l’ensemble des populations du pays. L’exploitation simultanée de l’ensemble des canaux et supports de communications (radios et télévisions, presse papier, presse électronique, réseaux sociaux, affiches) a permis une large sensibilisation sur les mesures barrières, le lavage des mains, en particulier.
L’objectif de la campagne était de participer aux efforts pour contenir les risques de contamination et de propagation du virus, et de contribuer à la sortie du confinement.
L’action du RJMDH a ainsi porté sur l’organisation :
-  de plusieurs émissions TV de sensibilisation et d’information dans les médias publics et privés, portant sur le lavage des mains ;
-  d’émissions sur le lavage des mains à Radio Mauritanie, dans les langues nationales animées par le Réseau et des techniciens de santé. Ainsi le public a été sensibilisé sur les dangers du coronavirus et des mesures prophylactiques à observer notamment les gestes barrières. Ces émissions ont été rediffusées plusieurs fois pendant les heures dites de « grande écoute » ;
-  de trois émissions de sensibilisation à Al Wataniya TV, en langues nationales
-  de trois plateaux à la télévision publique Al Mauritania, portant sur le lavage des mains ; des émissions animées dans chacune des langues nationales et rediffusées. La TV Al Mauritania a aussi couvert, dans ses principaux journaux télévisés du soir, les cérémonies de lancement des campagnes de sensibilisation du RJMDH au niveau des différentes Mairies de Nouakchott ;
-  de publications de messages de sensibilisation véhiculant des contenus validés par les autorités nationales sur les mesures barrières contre le covid-19. Ces messages ont été publiés dans les principaux sites, journaux d’information du pays et les Réseaux sociaux ;
-  d’édition de supports publicitaires (bâches, autocollants, flyers, tee-shirt, casquettes) ;
-  de formation de relais communautaires chargés de la distribution et de l’affichage des supports de communication ;
-  de l’organisation d’une campagne « porte à porte » visant à expliquer et démontrer l’efficacité du lavage des mains au savon dans la lutte contre le covid-19.
-  de la collaboration du RJMDH avec les neuf communes de Nouakchott et le service de l’Éducation pour la santé, pour le lancement de la campagne de sensibilisation sur le lavage des mains et l’hygiène, dans chacune des circonscriptions régionales.

Organisation
Les émissions audiovisuelles qui ont été organisées ont permis d’expliquer de manière pratique, les dispositions à prendre pour se prémunir contre le virus, essentiellement le lavage des mains. Animées de manière interactive, ces émissions, qui ont connu une large participation des auditeurs, ont suscité un grand intérêt dans le public, et ont eu une grande audience, tant à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays.
En parallèle, les dix sites d’informations et les journaux qui ont le plus d’audience dans le pays ont publié des messages portant sur la prévention contre le covid-19, ainsi que des articles traitant de la pandémie. Il s’agit de Rimnow.mr, Rimtoday, Cridem.org, Le Calame, Initiativenews, L’Éveil Hebdo, Le Rénovateur .net, Rimsports, lauthentic.info, pulaar.org. Publication de visuels dans le Calame, Éveil Hebdo, Foyre Ɓamtaare (journal en langue nationale pulaar), Emeljedid, Al Ahdath…
Outre la mise à contribution des réseaux sociaux, par un large partage de publications de sensibilisation sur Facebook, groupes WhatsApp, le RJMDH a procédé à la diffusion de messages d’éveil et d’attention, à travers divers supports accessibles au grand public. Il s’est agi d’opérations d’accrochage de bâches parrainées par les mairies et portant sur l’affichage de toiles géantes, d’autocollants, de distributions de Flyers, tee-shirt, casquettes, tous véhiculant des messages de prévention contre le covid-19.
Autre activité du RJMDH, la mobilisation de ses relais communautaires dans une vaste campagne de sensibilisation « porte-à-porte », portant sur le « lavage des mains » dans divers quartiers de la capitale. Cette activité a été étendue à la plage des pêcheurs, le vendredi 17 avril 2020, pour une sensibilisation des pêcheurs et des usagers du port artisanal sur les mesures barrières. Une opération organisée en partenariat avec les services du ministère de la Santé, notamment le service de l’Éducation pour la santé.

Situation
Septembre 2020. Sept mois après son apparition en Mauritanie, la pandémie de coronavirus continue de faire des victimes. Toutefois, les dernières données publiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les services du ministère mauritanien de la Santé montrent un net ralentissement de l’épidémie dans la plupart des régions. Les rassemblements publics ont été autorisés, et le pays commence à revivre comme par le passé.
Le RJMDH n’a pas baissé la garde, et continue à s’investir auprès des populations afin d’attirer leur attention et de les sensibiliser sur l’importance du respect des gestes barrières pour éviter tout risque de résurgence du virus.
Le réseau considère le déconfinement progressif décidé par les pouvoirs publics comme une lueur d’espoir et une manifestation d’optimisme quant à un retour à la vie normale. Mais, dans le même temps, il estime qu’optimisme ne doit pas être synonyme de relâchement, et que « lueur d’espoir » ne signifie, en aucune manière, fin de la pandémie.
Oumar El Moctar





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------

Libération des espaces publics à Nouakchott : une énième (...)

--------------------------


   Economie  

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------

Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD, la (...)

--------------------------


   Social  

Concours Eloquence 2021, la caravane de sensibilisation (...)

--------------------------

Concours Eloquence 2021, à la rencontre des jeunes de (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

Les journalistes professionnels mauritaniens tiennent (...)

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------